Apocalypse Please

Apocalypse Please. Humain ou Chimère, êtes-vous pret à tenter de survivre dans Paris ? À changer le monde ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mer 4 Jan - 5:14

Nous finîmes par sortir des catacombes, la lumière du jour me réconfortant. J'eus beau vouloir marcher toute seule, Oz insista pour me garder dans ses bras en prétextant que j'étais encore trop faible. Je me gardais de lui faire remarquer que c'était aussi et surtout parce qu'il aimait que je sois contre lui à le bécoter sur le trajet. Je devais essayer de garder mon cynisme pour moi avec lui. Je le vis prendre la direction des champs-élyséens. Enfin, ça ressemblait plutôt à un champ de mine explosive dont on avait déclenché par mégarde celle du milieu, la détonation se propageant comme une tremblement de terre. Bref, il y avait un gros cratère en plein milieu de la route et derrière l'anciennement célèbre palais de l’Élysée. Désormais, le grand bâtiment tombait en ruine, je me souviens avoir entendu qu'on y avait établi un hôpital pendant la guerre mais la présence des rats avait contraint les occupants à plier bagages. La grandeur de l'édifice n'avait plus rien de pimpant, les fenêtres nombreuses étaient toutes crasseuses ou cassées et les rayons du soleil semblaient ne plus vouloir les éclairer. Un morceau du palais était éboulé et les gravats jonchaient le sol dans de la poussière brunâtre. Les murs avaient été tagués de nombreuses fois et les dessins à la bombe de peinture bariolaient la façade, souvent portant des messages anti-chimères. Oz emprunta ce qui restait d'un escalier et pénétra dans l'enceinte du bâtiment. Je dus faire un effort pour ne pas lui éternuer à la figure, tant la poussière flottait dans l'air, formant même de petits nuages sombres. En haut des marches de la grande entrée, assise sur le vieux marbre, Nina caressait un chat au pelage immaculé, et c'en était presque déroutant de le voir aussi propre alors que le reste était dégoûtant. Elle ne sembla pas nous remarquer et le jeune homme qui me portait en profita pour m'emmener à l'écart et me déposer au sol. Il vérifia que je tenais debout comme une grande et satisfait, il me murmura à l'oreille:
- Va déjà falloir que tu rassure Nina,parce que..ben la dernière fois qu'elle t'as vu,t'étais en larme.
J'avais oublié ce détails et repensais que la petit fille avait été déroutée par mon comportement le soir du lac. Je m'étirai comme un félin avant de m'avancer un peu plus de Oz pour lui voler un baiser en fanfaronnant:
- T'inquiètes, laisse faire la pro ! chuchotai-je avant de presser mes lèvres de nouveau contre les siennes, une main posée sur son épaule. Regarde et prends-en de la graine !
Je lui décochai en clin d'oeil en m'éloignant promptement, grimpant maladroitement les marches menant à la fillette qui leva les yeux vers moi d'un air surpris.
- Il est mignon ce chat ! Tu me le présente ? fis-je dans un grand sourire, sincèrement contente de retrouver Nina et son espièglerie caractéristique.
Elle eut un petit rire joyeux au son si particulier avant de me sauter dans les bras, l'air franchement contente de me voir. Je l'attrapai pour la faire tourbillonner, ses petites jambes fouettant l'air en rond autour de nous. Je me sentais comme une grande soeur. Je la reposai en posant un genou à terre devant elle pour ébouriffer ses cheveux et riant. Elle était vraiment trop mignonne et la petite lueur dans ses yeux me rappelait sans cesse les flammes qui dansaient dans ceux de son tuteur blond. Je caressai le chat blanc qui se frotta en ronronnant contre moi avant de m'asseoir sur les marches pour être à la hauteur de la fillette aux cheveux gris.
- Il faut que je te dise un truc... C'est un secret entre nous, tu dois le dire à personne, d'accord ? fis-je en riant d'un air enfantin.
Je mis mes mains comme pour faire un porte voix et m'approcha de son oreille. Je lui murmurai alors une confidence, pensant que cela pourrait peut-être l'intéresser.
- Je suis amoureuse de Oz, mais chut lui dit rien, à personne, c'est notre secret !
Je sourit en la regardant dans les yeux, son oeil turquoise non caché scintillant de gaieté, l'air d'adorer la nouvelle.


Dernière édition par Makiko Ogawa le Dim 29 Jan - 3:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Flina

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Flingue
Capacités physiques: Elle est rapide,et maitrise son arme,sinon la demoiselle est sans défense.

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Sam 14 Jan - 0:21

Paris est une si grande ville ! J'adore Paris.On peut faire tout ce qu'on veut,enfin surtout moi je peut faire ce que je veut.Les gens me trouve souvent trop bizarre pour s'approcher de moi et les méchant son généralement victime de mon joli oeil,caché.Je n'avais pas peur de grand-chose pour une petite fille.Mais j'avais peur d'une seule chose.Les sentiments,ça fait toujours mal au final.Un peu pessimiste ? Non juste réaliste.J'avais marchée un moment,errant telle une ombre dans Paris.Devant moi se dressait l'Elysée.Un vieux bâtiment en ruine,je ne sais pas quoi il servait avant et pourquoi il était en meilleur état que les autres endroits mais les bruits que j'entendais me firent y rentrer.Je montais l'escalier,tout abimé ou certaines marches n'étaient plus que des bouts de marbre.C'était dangereux de venir ici et j'adorais ça.Je montais tout l'escalier à une vitesse folle.En haut,encore plus haut,j'entendais des miaulements.Je marchais plus prudement,par peur d'écraser l'auteur de ces bruits.Les bruits étaient de plus en plus proche.Je m'asseyais au sol et de calmement soulevait les débris devant moi.Un minou blanc sortit de ce qui restait du tas de débris et s'enfuit à toutes pattes.Moi je me relève et du bout des lèvres,car cela m'arrache la gorge,je miaule.Un petit miaulement plaintif et légerment étouffé à cause de mon handicap.Le chaton,blanc,s'approche de moi et viens se frotter comme mes jambes,il miaule à son tour.Je le prends dans mes bras et retourne à l'escalier,je m'asseois sur les premières marches et caresse la tête du petit minou.Un bruit de pas maladroits,me fit lever les yeux.Qui s'écarquillirent de surprise.Makiko ! Je faillis en lâcher le chat,tant ça me surprenait de la voir,je vis aussi Oz dans l'ombre.Espionnait-il Makiko ? Peut-être à près tout,il en était tout à fait capable.Je restais muette,et ceux même avec mes mains,attendant qu'elle parle.
Il est mignon ce chat ! Tu me le présente ?
Elle avait un de ces sourires,qui me fît oublier les larmes versées par elle la dernière fois.Je ris,avec rire si bizarre et posant la chat,je lui sautais au cou,mes bras s'enroulant autour de sa nuque.Elle me posa au sol,en ébourrifant mes cheveux gris.Je me rasseyais sur les marches et elle en fit de même,étant ainsi aussi petite que moi,elle était vraiment jolie Makiko,avec ses cheveux noirs et ses yeux verts,plus banal que moi comme physique mais mille fois plus beau!
Il faut que je te dise un truc... C'est un secret entre nous, tu dois le dire à personne, d'accord ?
Elle m'avait dit ça avec un rire enfantin,comme si elle retombait en enfance.Je lui fis mon plus beau sourire.Elle était si gentille avec moi,tellement que je ne croyais pas ça possible.
Elle mit ses mains en cône et les plaçant sur mon oreille,pour venir me murmurer.
Je suis amoureuse de Oz, mais chut lui dit rien, à personne, c'est notre secret !
Je ris,avec un sourire plus rayonnant que jamais.Makiko aime Oz,Makiko aime Oz,Makiko aime Oz,Makiko aime Oz.
De vrai de vrai ?
Dis-je avec mes mains,avec un peu mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 15 Jan - 3:54

Makiko s'étira comme un chat et je pris un air bougon,elle fessait exprès ou quoi ?,enfin,elle me vola un baiser
T'inquiètes, laisse faire la pro ! Regarde et prends-en de la graine !
Elle me chuchota cette phrase et posa une dernière fois ses lèvres sur les miennes,je la laissais remonter l'escalier avec une pointe de regret même si je savais qu'elle reviendrait,et qu'en plus cela était obligatoire,j'irais avec elle et Nina,une fois la fillette rassurée.Je savais Nina très fragile,mentalement.Après tout elle avait vécu beaucoup de tragédie et je me demande toujours comment elle a fait pour supporter tout ça.Enfin,Maki me fit un clin d'oeil et partit rejoindre Nina.Même si elles étaient un peu loin de moi toutes les deux,je les entendaient très bien,grâce à mes facultés chimériques.Je les aperçevais à peine,toute fois.
Il est mignon ce chat ! Tu me le présente ?Dit-Maki à la petite.
Nina sauta dans les bras de Makiko,un sourire éclatant sur le visage.Makiko la posa au sol et vient s'asseoir près d'elle sur les marches.Elles étaient très proches ça se voyaient,on dirait un peut deux soeurs.Sa me fessait vraiment plaisir qu'elle s'entendent si bien,je savais qu'au moins si un jour il m'arrivait de tomber au combat -mais cela n'arrivera jamais !- Nina ne serait pas seule,Makiko s'en occuperait.
Il faut que je te dise un truc... C'est un secret entre nous, tu dois le dire à personne, d'accord ?Continua Makiko.
Un secret ? La jeune femme semblait ne pas penser que je les entendaient très bien..Bah,je pourrais certainement apprendre quelque chose sur elle.Elle chuchota à Nina:
Je suis amoureuse de Oz, mais chut lui dit rien, à personne, c'est notre secret !
Là,on peut que j'étais stupéfait.Elle me l'avait déjà dit mais l'entendre ainsi l'avouer à quelqu'un d'autre,donner beaucoup plus de réalité à ces mots.Cela me fessait tellement plaisir,j'étais très ému,tellement que je sentis des larmes montait à mes yeux.Je me retenais,de pleurer.Non je ne verserais pas une larme.Je n'avais pas le droit.Non,j'ai assez pleuré avant.Je doit plus jamais m'émouvoir ainsi.
De vrai de vrai ?
Pauvre,Nina,elle ne pouvait même pas parler.J'aimerais temps lui rendre sa voix..Mais avait-elle déjà essayée de se soigner elle-même,avec ces dons incroyables,elle pourrait p'être reparler.Je sortis de l'ombre,un sourire doux sur le visage,je rejoignis les deux personnes les plus chers à mon coeur.Pourtant je ne connaisais pas Maki depuis longtemps mais bon le coeur n'a pas besoin de raison.
C'est mon tour de te dire un secret,poussin.
Je lui souris,je la préférais comme ça,ma Nina,ses larmes n'ont plus ne devaient plus couler.Je m'approchais d'elle et lui chuchotais.
Je suis amoureux de Makiko,tu peut lui dire,je crois qu'elle le sait déjà..
Je m'écartais de la petite,en riant,je pris Nina par la taille et la posée sur mes genoux..Je lui souris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 15 Jan - 6:56

Elle rit et me demanda en langage des signes:
- De vrai de vrai ?
J’acquiesçai, Oz choisit ce moment pour nous rejoindre. Il gravit les marches avec aisance souriant avec une douceur incroyable. Comment il sait faire ça lui ?
- C'est mon tour de te dire un secret, poussin.
La petite était toute contente de voir Oz, et elle était surprise de le voir, elle ne s'y attendait visiblement pas. Ou en tout cas, qu'il m'approche avec autant d'aisance, elle ignorait ce qu'il venait de se passer. Je lançai un sourire à la chimère qui prit la fillette sur ses genoux pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Je fis mine de ne pas entendre ce qu'il disait. "Je suis amoureux de Makiko..." suivit d'autres choses. Je me mordis les lèvres en détournant les yeux. J'allais éviter de lui sauter dessus pour l'embrasser devant une enfant de cinq ans, ça ne le faisait pas trop. Ils rirent tous les deux. Je me relevai et m'accroupir en face de Nina, Oz se décalant pour me voir.
- Ecoute ma puce, on a quelque chose à te proposer, commençai-je en souriant. Tu ne voudrais pas rester avec nous pour toujours ? On serait à trois tout le temps, comme une petite famille et tu n'aurais plus à retourner à la mafia. Mais c'est comme tu veux, on ne t'oblige pas.
J'étais calme et souriante pour éviter de la déstabiliser. Je ne voulais en aucun cas qu'elle soit triste. Je me demandais qu'elle réaction elle allait avoir, mais Oz semblait plutôt confiant. Il prit ma main et posa nos doigts enlacés sur la petite paume de la fillette aux longs cheveux gris. L'idée de rester avec lui et Nina, ne me dérangeait pas le moins du monde. J'étais heureuse d'avoir enfin trouver quelqu'un qui puisse me comprendre, je ne connaissais pas le jeune homme depuis des années, mais le courant passait bien entre nous, et j'avais tout de suite senti qu'il était une personne avec qui je ferais des merveilles. J'avais drôlement envie de m'emparer de ses lèvres mais je devais rester concentrer sur la décision de la petite fille assise sur les genoux du garçon.


(un peu court désolée, j'étofferais peut-être plus tard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Flina

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Flingue
Capacités physiques: Elle est rapide,et maitrise son arme,sinon la demoiselle est sans défense.

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mar 17 Jan - 5:09

Oz sortit de l'ombre,sans doute était-il là depuis le début.Il avait un très beau sourire sur le visage,un sourire chaleureux.Je ne l'avais jamais vu sourire comme ça..
C'est mon tour de te dire un secret, poussin.
Poussin ?! Il ne m'avait jamais appelée comme ça..Même si ça fessait un peu bébé,je n'allais pas empêcher Oz de m'appeler ainsi.Il me prit dans ses bras et me posais sur ses genoux.Puis il vient me murmurer dans l'oreille :
Je suis amoureux de Makiko,tu peut lui dire,je crois qu'elle le sait déjà..
Je rit et Oz en fit de même,tout les deux avec nos rires tout bizarres.Il se décala quand Makiko s'approcha.Ils étaient encore fâchés au final ? C'est pas vrai ! Tout les deux y s'aime alors si ils sont fâchés ça va pas du tout,j'eus une petite moue contrariée mais cessait cela en comprenant que Oz s'était décalé pour mieux nous voir.
Ecoute ma puce, on a quelque chose à te proposer,Tu ne voudrais pas rester avec nous pour toujours ? On serait à trois tout le temps, comme une petite famille et tu n'aurais plus à retourner à la mafia. Mais c'est comme tu veux, on ne t'oblige pas.
Quoooooooooooooi ?! Mais et Maman ?! Je secouais la tête..C'était pas possible ! Maman me récupérerait,elle ne pouvait pas me laisser avec Oz et Makiko !
Oz et Maki posèrent leur mains entrelacées sur ma paume et je retire vite ma main et me levais.Des larmes perlant sur mon visage.Comment leur dire ? Je ne savais pas dire ça avec mes mains...Je levais le visage et les fixant tout les deux,je déclarais à voix haute,d'une voix très aigu et rauque,une voix qui sans ses deux petits problèmes du au manque de pratique,aurait pu être magnifique,voir enchanteresse.
Vous...v-vous...Non ! N-non ! C-c'est pas q-question ! Ma m-maman,Elle v-viendra me c-chercher !Elle ne m'abandonnerais p-pas !
Sur la fin je criais,à m'en arracher la gorge.La dite-gorge semblait en feu et je posais mes mains dessus comme si ça pouvait atténuer la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mar 17 Jan - 5:22

Nina rit.Et je fis de même,les yeux brillants.Mais Makiko s'approcha et je me décalais pour les voir toutes les deux en même temps sans avoir à me pencher.Je devinais ce qu'elle allait dire.J'étais presque sûr que la petite allait accepter.
Ecoute ma puce, on a quelque chose à te proposer,Tu ne voudrais pas rester avec nous pour toujours ? On serait à trois tout le temps, comme une petite famille et tu n'aurais plus à retourner à la mafia. Mais c'est comme tu veux, on ne t'oblige pas.
Je fis oui de la tête.Elle devait choisir.Moi,je ne comptais pas la forcer,elle était trop fragile pour être obliger à faire quoi que ce soit.Makiko et moi lièrent nos mains presque instinctivement et nous posâmes nos mains liées sur la paume barrée d'un pansement de Nina.Nous formions ainsi une petite famille.Comme si elle avait déjà dit oui.Mais elle eut une réaction stupéfiante.Elle retira très vite sa main et se leva,des larmes qui coulaient sur son visage.Elle semblait boulversée.Mais elle fit autre chose d'encore plus stupéfiant.Elle ouvrit la bouche et au bout de quelques secondes,elle parla.Mais vraiment ! Pas avec ses mains,certe sa voix semblait très abimée -sans doute car elle n'avait pas était très utiliser depuis des années- et rauque mais elle parlait !
Vous...v-vous...Non ! N-non ! C-c'est pas q-question ! Ma m-maman,Elle v-viendra me c-chercher !Elle ne m'abandonnerais p-pas !
Je ne pouvais pas vraiment la comprendre,ma mère...enfin..ma mère était ma mère.Ok,je l'avais tuée mais j'avais mes raisons..Enfin,ma mère était morte et était une peste.Je me levais et tendais les bras vers Nina qui se tenait la gorge à deux mains,un air douloureux sur le visage,mais elle se déroba.Je reculais un peu.Elle ne voulait pas qu'on l'approche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mar 17 Jan - 8:53

Cette réaction fut justement tout sauf ce que j'avais imaginé. Elle dégagea vivement sa main et descendit quelques marches avec des larmes dans les yeux qui ne tardèrent pas à rouler sur ses joues. Je me retournai vers elle, toujours accroupie. Et là, non, je ne rêvais pas, elle articula des mots, des phrases, avec difficultés, puis en hurlant:
- Vous...v-vous...Non ! N-non ! C-c'est pas q-question ! Ma m-maman,Elle v-viendra me c-chercher ! Elle ne m'abandonnerais p-pas !
Nous étions pris au dépourvu, sur et certains qu'elle accepterait. Oz se leva et tenta de s'approcher d'elle en faisant mine de la prendre dans ses bras, mais Nina recula vivement pour lui échapper. Je cherchai à toute vitesse un moyen de la rassurer, et d'arrêter le carnage, l'idée venant de moi je ne voulais pas être encore consciente d'avoir tout fait foirer. J'en avais marre d'enchaîner les boulettes !
- Nina, ma puce, ne t'énerve pas, tu as le choix, nous n'avons jamais dit que ta maman t'abandonnerai. Je suis sure qu'elle ne ferait jamais cela ! Mais, nous voulions juste te proposer de rester avec nous, tu n'étais pas obligée tu sais...
Je tentai de lui sourire et lui tendis ma main d'un air rassurant. Elle hésita.
- De toute façon, moi, tu pourras toujours me considérer comme ta grande soeur...
A ces mots, elle cessa de sangloter et enleva les mains de sa gorge - la douleur de sa voix était forte. Elle renifla bruyamment en tentant un regard vers Oz, avant de revenir vers moi en pleurant à chaudes larmes, sans faire de bruits étrangement. Je la serrai dans mes bras, à genoux devant moi. J'enroulai mes bras autour de ses épaules et caressai ses cheveux d'une main en la berçant tout doucement. Le jeune homme nous regarda, toujours debout, l'air de se demander ce qu'il fichait là. Je lui souris pour ne pas l'inquiéter, je n'allais pas lui piquer sa petite chipie de Nina. Je pris la fillette dans mes bras, elle se lova contre moi en sanglotant. Je ne savais pas vraiment ce que c'était d'avoir une mère vu que je n'avais jamais connu la mienne mais j'estimais qu'on devait beaucoup tenir à cette personne étant donné l'état de la petite fille rien qu'en pensant à son abandon. A vrai dire, je me réjouissais d'avoir été abandonnée à l'orphelinat très jeune, au moins, je n'avais aucun souvenir, c'était moins douloureux. Je m'approchai du grand blond qui passa sa main dans les cheveux de la fillette. Il passa près de moi, et je ne pus me retenir, je l'attrapai par la manche et lui volai un court baiser. Sauf que j'avais mal calculer mon coup et Nina vit tout. Elle ouvrit de grands yeux et lança un très comique:
- Beurk !
Il y eut un silence, nous nous regardâmes tour à tour avant d'éclater de rire tous en coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Flina

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Flingue
Capacités physiques: Elle est rapide,et maitrise son arme,sinon la demoiselle est sans défense.

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Ven 20 Jan - 6:22

Oz tendit ses bras vers moi et essaya de s'approcher de moi.Je me dérobais sans perdre de temps,des larmes pleins les yeux.Je m'éloignais encore plus d'eux,j'aurais voulu m'enfuir mais la douleur de ma gorge était telle que je tremblais sur mes jambes,l'effort que j'avais fourni pour parler m'avait totalement épuisée.Je n'était guère en état de fuir.
Nina, ma puce, ne t'énerve pas, tu as le choix, nous n'avons jamais dit que ta maman t'abandonnerai. Je suis sure qu'elle ne ferait jamais cela ! Mais, nous voulions juste te proposer de rester avec nous, tu n'étais pas obligée tu sais...
Elle me sourit et tendit une main.J'hésitais entre reculer et lui sauter au cou,pour pleurer toutes les larmes de mon corps.J'ai le choix ? Mais je ne veut pas quitter Oz et Makiko moi..Mais et Maman ? Je n'allais pas...Je pourrais après tout,elle ne s'était jamais occupé de moi,même si elle m'avait toujours considéré comme la nouvelle chef.
De toute façon, moi, tu pourras toujours me considérer comme ta grande soeur...
Oui Makiko était ma grande soeur,je l'adore Makiko.Je lâchais ma gorge avec précaution,j'avais très mal,mais la serrer ainsi ne servait à rien.Je reniflais pour contenir mes larmes et me jetais dans les bras de la jeune femme,en pleurant.Elle me pris dans ses bras en carresant mes cheveux gris.Moi je n'arrivais plus qu'a pleurer,je ne voulais pas les quitter.Elle s'approcha de Oz,pensant que je ne regardais pas et elle l'embrassa,je tirais la langue avec une petite expression dégoutée et m'exclamais:
Beurk !
Ils me regardèrent,je les regardais et puis nous éclatâmes de rire tous ensemble comme une vrai famille,je murmurais ma voix commençant à fatiguer.
Je resterais avec vous.Je vous adore tout les deux.Et vous aviez raison,c'est vous ma famille.
Je souris avant de poser ma tête contre l'épaule de Makiko,blottie contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Ven 20 Jan - 8:53

Je dois avouer que j'étais plutôt blessé par la réaction de Nina,elle s'était dérobée.Mais Makiko qui lorsqu'elle était en présence de Nina perdait ses airs sanguinaires,s'assura de régler la situation.
Nina, ma puce, ne t'énerve pas, tu as le choix, nous n'avons jamais dit que ta maman t'abandonnerai. Je suis sure qu'elle ne ferait jamais cela ! Mais, nous voulions juste te proposer de rester avec nous, tu n'étais pas obligée tu sais...
Makiko tendit une main vers Nina,une tentative de paix.Nina hésitait,mais elle lâcha sa gorge,sans doute devait-elle s'être brûlée les cordes vocales à hurler ainsi alors que sa gorge était déjà à vif.Moi je restais debout dans mon coin,me demandant si ça serait limite pas mieux que je parte.
De toute façon, moi, tu pourras toujours me considérer comme ta grande soeur...
Et de toute façon moi je ne comptais pas quitter ni Nina ni Makiko.La petite sauta dans les bras de Maki',tandis que Makiko lui caressait les cheveux,elle pleurait par torrent.Elle se rapprocha de moi en me voyant,l'air un peu bête planté comme ça au milieu de la place,croyant que Nina était trop occupé à pleuré elle me vola un rapide baiser qui se termina par l'expression dégoutée de Nina:
Beurk !
Je la fixais,puis je fixais Makiko et nous nous mîmes à rires à gorge déployée.La petite fille murmura d'une voix faiblarde:
e resterais avec vous.Je vous adore tout les deux.Et vous aviez raison,c'est vous ma famille.
Blottie contre Makiko,on aurait pu dire une mère et sa fille ou deux soeurs ensembles.Je souris.Elles étaient drôlement mignonne toute les deux Nina dans les bras de Makiko mais une voix douce et enchanteresse cassa notre moment de bonheur.Une femme se tenait,une femme au magnifique yeux turquoises et aux cheveux noirs.Si ces cheveux avaient étaient gris on auraient juré Nina en plus grande.La femme portait une robe de la couleur du ciel avec des motifs, en forme d'arc le plus souvent,noirs.Elle était très belle.Mais sous ses airs de beauté,se cachait une terrible force.Elle sourit,le genre de sourire que vous fout les jetons.Des crocs,tout comme moi elle avait des crocs.
Désolé de gâcher ce moment en famille -qui n'en ai d'ailleurs pas une- mais j'aimerais récupérer,mon agent et ma fille.
Sa voix bien que douce,avait unjenesaisquoi de méchant,de sadique derrière.Je me tournais vers Marie.Marie ma chef.J'eus un frisson.Elle as-du comprendre qu'il y avait un truc qui cloché en voyant son équipe ne pas revenir.J'arrachais avec douceur Nina des bras de Makiko,la petite était trop choquée de voir sa mère pour réagir.Je la posais derrière nous.J'hésitais encore devais-je sortir mes larmes ou argumenter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Ven 20 Jan - 9:33

- Je resterais avec vous.Je vous adore tout les deux.Et vous aviez raison,c'est vous ma famille.
Elle rabattit sa tête sur mon épaule et je la serrai tendrement contre moi. Oz posa sa main sur la chevelure de la petite fille. On devait ressembler à une petite famille. Tout à coup, une voix douce, envoûtante, mais sadique et froide à la fois résonna dans l'Elysée.
- Désolé de gâcher ce moment en famille -qui n'en ai d'ailleurs pas une- mais j'aimerais récupérer, mon agent et ma fille.
Oz se retourna et je suivis son mouvement. Je reconnus presque aussitôt Marie, la femme de Calderone, la mère de Nina, la patronne de Oz et mon ennemie. Dans une magnifique robe bleu ciel, avec des cheveux noirs et des yeux turquoises, elle était à la fois très belle et terrifiante. Elle voulait récupérer Nina et Oz, elle voulait en fait tout m'enlever. Je commençais sérieusement à en avoir marre qu'on veuille tout me supprimer quand j'étais enfin un minimum heureuse. Depuis que j'étais née c'était comme ça, chaque fois que j'avais cru pouvoir atteindre un peu de bonheur, on me le retirait sadiquement. C'était comme si tout l'univers était monté contre moi, pour me montrer un rayon de soleil avant de me replonger dans les ténèbres. Le jeune homme pris la fillette blottie dans mes bras, il la posa par terre, derrière nous, pour la protéger certainement. Je fis un pas en avant en serrant les poings, j'avais drôlement envie de lui arracher les yeux à celle là. Je devais tout de même me contenir car elle ne devait pas être inoffensive, loin de là. Surtout, c'était la mère de Nina, alors elle devait rester en vie, ou du moins se faire tuer par quelqu'un d'autre. Je me demandais si je pouvais lui sauter à la gorge, mais ce n'était pas non plus la bonne démarche. Je voyais que Oz, près de moi, ne savait pas non plus comment réagir. Elle se mit à rire en nous voyant hésiter; un rire froid, horrible. Mon flingue, coincé dans ma poche arrière me démangeait, j'avais envie de le prendre, de sentir son poids dans ma main et de tirer une bonne série de balles, de voir mon doigt appuyer sur la détente pour déclencher le destin fatidique de mes ennemis. Je me sentais en colère, il était hors de question que je perde maintenant, que j'abandonne encore le mec que j'aimais - même si je n'étais pas encore certaine de la situation - et qu'on m'arrache la fille que j'avais adopté pour petite soeur. J'avais assez donné de ma personne, je me battais trop, je voulais en finir. L'image de Calderone se dessina dans mon esprit et je dus faire un effort monumental pour ne pas cracher.
- Non.
C'était très bête comme réponse, mais ma voix fit son effet, on aurait dit un rugissement, un cri de bête glacial et caverneux. Le son résonna dans la pièce, intimant le silence à tout ce qui était aux alentours. Marie fut un peu surprise par les vibrations que formait ma voix dans l'air. Je sentais que mon corps était en train de changer, comme tout à l'heure. Je n'étais peut-être déjà plus humaine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whitney De Vallois

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : ...

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un katana rouge et noir avec la lame aiguisée proprement en argent.
Capacités physiques: Forte humainement et puissante sous forme chimérique

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Sam 21 Jan - 1:16

C'est toujours bien d'écouter les ordres. C'est ce que je répète souvent à mes hommes, qui savent très bien que s'ils ne m'obéissent pas je ne tarderais pas à les tuer. C'est pour ça aussi que moi, je suis les consignes à la lettre. Je ne suis pas du genre non plus petit toutou, je ne vais pas faire tout ce qu'on me dit de faire. Mais il y a une seule personne qui est autorisée à me dicter ma conduite. Ma chef, Marie. Il n'y a qu'elle, et de toute façon entre elle et moi il n'y a personne qui est en droit de me diriger. Il y a eu quelqu'un, un mec, je m'y suis toujours un peu intéressé, mais pas sérieusement. Mais il est parti en mission, et les rumeurs courent qu'il ne reviendra pas, qu'il a préféré rester aux côtés d'une humaine qui lui brouillait l'esprit avec de belles paroles. Il est naïf. Le monde est naïf. Ce matin, donc, Marie m'a demandé de la suivre pour un travail spécial, je suis restée à la suivre dans tout Paris, je ne savais pas où elle m'emmenait mais ce n'était pas grave. On a fini par atterrir au palais de l'Elysée, le monument de la ville que j'ai toujours eu envie de faire sauter. Pourquoi ? Parce que c'est le seul qui tient encore debout, donc forcément, l'unique lieu qu'il serait amusant d'exploser. Je ne vois pas l’intérêt de brûler des ruines, moi. Je suis restée avec ma chef, qui m'a dicté vite fait quelques règles, je devais attendre qu'elle parle pour intervenir, juste pour faire de l'effet. Et là, ça fait un petit moment que je patiente, j'en suis venue à jouer avec mes toiles d'araignées, je fais tomber et remonter un fil à mon doigt, comme un yo-yo. Quand j'entends enfin la voix de Marie, je me redresse, je gravis les marches, ma jupe courte rouge suis le mouvement de mes fesses avec amusement et j'entre dans le bâtiment un sourire sadique déjà affiché sur mon visage. Je me rapproche de la boss, qui lève les yeux vers le haut des grands escaliers. Je vois là, le mec en question. Avec sa petite humaine près de lui qui serre les poings et se retient de sauter sur Marie, ce que je lui déconseille vivement de faire. Je suis en train de mâcher du chewing-gum, je m'éclate à ce moment là à faire une bulle et elle éclate dans le silence. Tout le monde se tourna vers moi, je sais c'est une botte secrète pour toujours porter l'attention où elle doit être. Sur moi. Je toise la fille, elle n'est pas fort grande, mais par rapport à moi tout le monde est petit, surtout que je me balade avec des bottes punk compensées. Elle a des cheveux noir ébène qui descende le long de son dos. Elle est plutôt musclée malgré qu'elle soit très mince. Ses yeux sont assez jolis, vert avec des reflets gris et quelque chose dans la forme de sa pupille cloche, mais je ne sais dire quoi. Elle porte un pantalon en cuir, des bottes de motos à lacets et sangles que j'aime beaucoup, des mitaines en cuir. Le seul hic, est qu'elle est en soutien-gorge noir. Je ne comprends pas très bien. Oz, le gars de la mafia, est aussi torse nu. Je ne pense pas qu'il fasse spécialement chaud, alors je pense tout de suite à ce qu'ils soient passés à l'étape supérieure. N'ayant pas vu le début de la scène, je me les imagine dans le feu de l'action et Marie qui débarque, je me mords les joues pour ne pas rire. Le type est toujours aussi beau et sexy, j'en ai presque un regret de ne jamais me l'être tapé pendant tout le temps qu'on a bossé ensemble. Mais quand je le vois à côté de cette pauvre fille, je me dis qu'il n'a franchement pas de goût.
- Sérieux tu me déçois chéri là, tu pouvais pas trouvé mieux que c'truc là, nan ? je fais nonchalamment en montrant sa petite humaine d'une main.
Je m'adore quand je fais ce genre de discours, et Marie aussi, parce qu'elle rit franchement, et m'approuve en toisant la jeune fille, avant de regarder Oz d'un air dépité. On attends toutes les deux sa réponse en se donnant des coups de coudes appréciateurs, comme deux bonnes amies. On doit vraiment contraster, elle toute en bleu, moi avec mes longs, très longs, cheveux rouges et mes chaînes de punk, mon style trash quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Flina

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Flingue
Capacités physiques: Elle est rapide,et maitrise son arme,sinon la demoiselle est sans défense.

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Sam 21 Jan - 2:15

J'étais bien nichée contre Makiko mon visage dans son cou quand une voix froide interrompit notre câlin.
Désolé de gâcher ce moment en famille -qui n'en ai d'ailleurs pas une- mais j'aimerais récupérer, mon agent et ma fille.
Maman ! Ma maman était là,ses cheveux noirs volant au vent,ses yeux du même turquoises que les miens et sa magnifique robe bleue réservée aux occasions spéciales.Elle était encore plus belle qu'avant.Elle semblait ni fâchée ni heureuse.Les paroles qu'elle venait de prononcer me revient en mémoire. "..gâcher ce moment en famille -qui n'en ai d'ailleurs pas un-..." "..récupérer mon agent et ma fille..." J'avais raison,maman ne m'abandonnerait pas.Mais et Makiko qui serait avec elle,si moi et Oz on partait ? Je ne l'avais jamais vu avec d'autres personnes que nous,était-elle vraiment seule ? Certainement..
Oz m'arracha des bras de Makiko et j'était trop occupée à réfléchir pour tenter de l'empêcher de le faire.Makiko le laissa me poser par terre derrière eux.Ils voulaient sans doute me protéger mais c'est ma maman quand même,elle ne pouvait pas me faire de mal.Makiko semblait être prête à attaquer ma mère,mais elle se retenait,peut-être par respect pour moi,ou peut-être par peur.Après tout maman était terrifiante des fois.Les jambes de Oz et de Makiko m'empêchaient de rejoindre directement ma mère mais je pourrais les contourner.Marie éclata d'un rire,froid,un rire que je n'avais pas entendu depuis longtemps.Makiko elle semblait dégoutée comme si il y avait vraiment un monstre devant elle et pas ma mère.Elle parla alors d'une voix caverneuse,qui me fit frissonner,tant elle était différente de celle à quoi j'étais habitué.
Non.
Dans ce mot vibrait une telle force,une telle détermination,Makiko semblait prête à tout pour nous garder,ou du moins garder Oz.Quelque sembla changer en Maki,elle fessait plus féline,plus dangereuse.Pendant qu'ils s'affrontaient tous du regard,je contournais les jambes de Makiko,qui semblait trop occupée par Maman pour se concentrer sur moi.Une fille aux cheveux rouges nous rejoignit et pour bien se faire remarquer fit éclater une bulle de chewin-gum avec un petit "" plop" .
Elle était très jolie mais jeune aussi,elle était d'un look beaucoup plus aggresif que celui de maman,un look un peu punk avec toute ses chaines.A son tour elle parla,une fois que toute l'attention fut concentrée sur elle.
Sérieux tu me déçois chéri là, tu pouvais pas trouvé mieux que c'truc là, nan ?
Chéri ? C'truc ? trouvé mieux ? Attend mais elle parle de Makiko là ! Makiko n'est pas un truc c'est ma grande-soeur ! Je rampais jusqu'à ce que je dépasse Oz et Makiko me plaçant entre les deux camps.Je me levais,époustant ma petite robe violette.Je levais mon unique oeil sur l'idiote rouge.Je ne savais pas vraiment ce que je fessais,qu'est-ce que je fessais du haut de mes huits ans,à me placer ainsi entre des adultes ? Mais je ne pouvais laisser la Rouge,insulté Maki'!
Ce truc comme tu dit,l'idiote,c'est ma grande-soeur et je te conseille de pas continuer à parler d'elle ainsi car sinon tu pourrais tomber en morceaux.Et pas au sens figuré,si tu vois ce que je veut dire.
A force de parler,ma voix était d'une meilleure qualité,ce qui fessait qu'au final elle ressemblait énormément à celle de maman.Je sentis mon oeil se mettre à briller,pas celui qui était bleu mais l'autre,celui qui est caché.Je passais mes mains autour de l'élastique qui retenait mon cache-oeil,avant de l'enlever.Oz ne pouvait pas me voir heureusement,sinon je n'aurais pas osé l'enlever,je ne voulais pas qu'il sache.Un oeil bleu turquoise et un rouge.Je levais mon regard enfin complet sur la fille rouge et je souris,un petit sourire sadique piqué à Oz.J'aurais pu la torturer.Cela aurait était marrant mais bon,je serais sage,pour l'instant je menace juste.Mon oeil bleu renfermé mon géne chimérique de léopard,tenu de Marie,qui est une chimère Lion.Mais le rouge renfermait le pouvoir,venant de mon père,celui que je ne connaisais pas,un pouvoir terrible,le pouvoirs des chairs.Mi-chimère de chair et mi-chimère léopard.Loin d'être sans défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Sam 21 Jan - 5:06

Makiko semblait bien décider à en découdre mais tout comme moi,elle avait des srupules à s'attaquer à Marie devant Nina,faudrait éviter de la traumatiser.Je ne voulais pas partir et abandonner Makiko.Malheuresement je ne pouvais pas non plus laisser Nina à Marie,elle en aurait vite fait d'elle une tueuse.Or Nina n'as rien d'une tueuse,elle n'as que 8 ans bon sang ! Ce n'est pas un monde pour une enfant.Nina devrait se trouver dans une chambre avec des jouets et des enfants de son âge,Nina devrait encore jouée à la poupée plutôt que d'être obliger de choisir ainsi entre sa mère et Maki et moi.Marie éclata de rire,un rire qui fait froid dans le dos,en nous voyant hésiter à l'attaquer.Makiko réagit:
Non.
Sa voix était inquiétante et plus grave qu'a l'habitude.Elle semblait différente tout à coup.Elle semblait plus féline.Plus dangereuse aussi.Mais pourtant ma chef resta de glace comme si cela ne l'étonnait pas.Une femme aux cheveux rouges très longs et flamboyants,dont je me souvenais vaguement,fit éclater une bulle de chewing-gum,attira automatiquement nos regards vers elle.Elle avait une allure plutôt intéressante,c'était trash.Trop.Mais bon au moins,elle avait un truc qui la changeait des autres,elle montra de la main Makiko,avec un certain dégout.
Sérieux tu me déçois chéri là, tu pouvais pas trouvé mieux que c'truc là, nan ?
Je serrais les dents et fis sortir mes lames avec un petit bruit feutré.J'allais la rembarrer,après tout elle m'avait bien embêté le si peu de temps que j'étais resté à la mafia.Mais Nina se dressa entre nous et les mafieuses.Elle semblait vibrer du même genre de détermination que Makiko.Même si elle fessait la moitié de la taille de la fille aux cheveux rouges,elle gagnait en taille,tant elle était pleine d'assurance.
Ce truc comme tu dit,l'idiote,c'est ma grande-soeur et je te conseille de pas continuer à parler d'elle ainsi car sinon tu pourrais tomber en morceaux.Et pas au sens figuré,si tu vois ce que je veut dire.
Woooh! Je n'aurais jamais cru que Nina soit capable de faire ça.Cependant je remarquais que sa voix désormais presque normale,ressemblait énormément à celle de sa mère,accentuant encore leur ressemblance.Là je pouvais pas dire,qu'elles étaient pas mère et fille.N'importe qui l'aurait vu.La petite fille passa ses mains autour de l'élastique qui permettait au tissu de tenir et de cacher l'un de ses yeux et l'enleva simplement.Elle le jeta au loin.Je ne pouvais pas voir ce qu'il en était vu qu'elle me tournait le dos mais je me doutais que cela devait être spéciale.Je finit enfin par m'adresser à ma chef.
Marie,vous n'êtes pas au courant ? J'ai démissionné.Et je crois que Nina aussi.Mais moi comparé à vous,je la force pas à choisir,elle fera ce qui lui plaît.Respectez-là au moins,elle.
Marie perdit un instant son beau sourire,sans doute surprise par mon arrogance.Elle tourna hautainement la tête et dit:
Tais-toi.Nina viens.Et toi aussi Oz,tu vient,tu seras sanctionner de ton arrogance bien sûr.

Je me plaçais en positions de combat,toutes mes griffes dehors.Je n'allais pas la suivre et Nina n'ont plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 22 Jan - 1:23

Une grande fille avec des cheveux longs rouges et un style punk assez trash fit alors son entrée. Elle fit claquer une bulle de chewing-gum pour attirer l'attention sur elle. Certains avaient des pratiques plus traditionnelles comme de toussoter mais elle semblait être une personne originale, et elle n'était pas super rassurante. Elle me toisa, puis regarda Oz avec un air dégoûte:
- Sérieux tu me déçois chéri là, tu pouvais pas trouvé mieux que c'truc là, nan ?
Je serrai encore plus fort les poings. Comment elle ose dire ça, elle ne s'est pas regardé ?! Le jeune homme resté à mes côtés paraissait se dire la même chose et nous étions tous les deux à crans. Soudain, Nina se dressa entre les deux femmes et Oz et moi. Elle semblait très en colère, elle nous tourna le dos et fit face à la grande rouge. Elle devait faire la moitié de sa taille et voir une fillette avec autant de courage me fit sourire.
- Ce truc comme tu dit, l'idiote, c'est ma grande-soeur et je te conseille de pas continuer à parler d'elle ainsi car sinon tu pourrais tomber en morceaux. Et pas au sens figuré,si tu vois ce que je veut dire.
Elle était gentille de me défendre, mais même si je ne doutais pas que la petite fille était tout de même assez forte, je ne pensais pas qu'elle ferait le poids contre la punk. J'avais envie d'aller la rechercher pour la remercier et lui faire des recommandations intelligentes pour les gens mesurant un mètre trente à tout casser. Nina enleva son cache-oeil, je ne savais même pas ce que signifiait ce voile, pourquoi elle dissimulait son oeil, j'avais pensé qu'elle était peut-être borgne, en des temps apocalyptique, il était rare de naître en pleine forme, exception faites: moi. En attendant, la jeune femme ne semblait pas fort impressionner par la témérité de la fillette, elle eut même un petit rire à faire froid dans le dos. Ce fut au tour de Oz de se rebeller:
- Marie, vous n'êtes pas au courant ? J'ai démissionné. Et je crois que Nina aussi. Mais moi comparé à vous, je la force pas à choisir,elle fera ce qui lui plaît. Respectez-là au moins, elle.
- Tais-toi. Nina viens. Et toi aussi Oz, tu vient, tu seras sanctionner de ton arrogance bien sûr, coupa la mafieuse sans lui laisser le temps d'argumenter et de lui faire des reproches.
Le jeune homme sembla se mettre en position de combat, il était prêt à faire ce qu'il fallait pour rester avec moi, y compris utiliser la force. J'avais la vague impression que même à deux nous n'arriverions pas à venir à bout des deux chimères qui irradiaient de puissance. Marie se tordit de rire en voyant la chimère de métal en route pour l'attaque, avec la rage dans les yeux. Je descendis quelques marches, c'était plus fort que moi, j'avais envie d'aller lui faire goûter de mon poing.
- Tu es ridicule tu sais. Withney, tu fais ce que je t'ai dit. Tu me ramène Oz, déclara-t-elle à son acolyte, avant de se tourner vers moi. Quant à elle, tues-là, fit-elle d'une voix glaciale.
- A tes ordres Marie.
Je n'eus pas le temps de porter la main à mon poignard, une sorte de ficelle visqueuse comme de la corde indestructible vint serrer mes poignets, mes chevilles et s'enroula autour de ma taille. Je me débattais mais ça n'y faisais absolument rien. J'étais prise au piège dans une toile d'araignée géante, j'étais une petite mouche coincée dans les filets du monstre d'arachnide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whitney De Vallois

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : ...

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un katana rouge et noir avec la lame aiguisée proprement en argent.
Capacités physiques: Forte humainement et puissante sous forme chimérique

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 22 Jan - 2:20

La fillette, Nina, je crois, arrive près de moi, l'air de vouloir me régler mon compte.
- Ce truc comme tu dit, l'idiote, c'est ma grande-soeur et je te conseille de pas continuer à parler d'elle ainsi car sinon tu pourrais tomber en morceaux. Et pas au sens figuré, si tu vois ce que je veut dire.
Elle enlève son cache-oeil, qui dissimule une prunelle rouge, celle hérité de son père. Marie m'en a parlé, elle n'en parle pas à grand monde, mais moi, j'ai eu l'honneur de connaître le père de la petite fille. Un type vachement sadique, tout ce que j'aime; mais Marie avait été plus rapide. Je ne suis donc pas impressionnée par cette demi portion qui se croit tout permis. Quant aux deux tourtereaux en haut des marches, à part serrer mâchoires et poings, ils ne font pas grand chose. Ah, si ! Oz à l'air de se réveiller:
- Marie, vous n'êtes pas au courant ? J'ai démissionné. Et je crois que Nina aussi. Mais moi comparé à vous, je la force pas à choisir,elle fera ce qui lui plaît. Respectez-là au moins, elle.
Je ne peux pas m'empêcher de pouffer.
- Tais-toi. Nina viens. Et toi aussi Oz, tu vient, tu seras sanctionner de ton arrogance bien sûr.
J'adore Marie et son caractère presque plus horrible que le miens. Elle se met à rire devant le jeune homme qui se positionne pour le combat. Il est sérieux en plus !
- Tu es ridicule tu sais. Withney, tu fais ce que je t'ai dit. Tu me ramène Oz. Quant à elle, tues-là.
- A vos ordres.
Ah enfin je passe à l'action ! Marie s'éloigne en emportant Nina avec elle, même si la fillette se débat, elle ne peut pas faire grand chose. La fille au cheveux noirs, la petite humaine, avance vers moi, l'air volontaire pour me taper dessus. Immédiatement, j'embrase la pièce de ma toile. Je lui lance des filets, et la prend au piège, ma petite victime; j'avance vers elle en me transformant. Mes bras poussent, j'ai à présent deux paires en plus, des mandibules sortent de mes joues, mes canines sortent et s'arrondissent, six petits yeux rouges apparaissent sur mon front, je suis devenue une véritable femme arachnide. Je tisse ma toile autour d'elle et resserre les mailles sur sa taille. Quand j'arrive près d'elle, elle sent bon la chaire fraîche, elle se débat mais ça ne sert à rien, je la contrôle. Je lève un peut les fils pour qu'elle soit en hauteur, écartelée par les cordes visqueuses et blanchâtres. Je la comprime dans mon piège, et je la vois étouffer peu à peu. J'attrape son visage dans une main, mes longs ongles rouges transpercent ses joues.
- Regarde bien !
Je lance ma deuxième partie de toile sur Oz, il est pris au dépourvu, traumatisé par la vision de sa bien aimée coincée dans mes cordes. Les filets l'entourent et l’immobilise. Je ricane et m'approche de lui alors qu'il gigote pour se libérer, mais même ses lames ne valent rien contre la résistance de mes fils d'aragne. Je l'attire vers moi et fait galoper mes mains sur son torse serré dans les mailles blanches. Je me place derrière lui et le prend de tous mes bras pour l'amener contre moi. Les mandibules se plantent dans sa gorge, mes crocs se rapprochent et je lui ouvre la jugulaire pour boire son sang et répandre mon venin. Rien de bien méchant, ce n'est qu'un paralysant, il me permettra de le rapporter à marie sans encombres. La jeune fille hurle et se débat en me voyant m'abreuver au cou de son petit ami. Le sang de Oz à un gout très métallique particulier mais pas pour me déplaire. Il a l'air de s'engourdir peu à peu et ne se débat presque plus, le poison fait effet. Je souris, la bouche pleine de rouge. Je suis démoniaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Flina

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Flingue
Capacités physiques: Elle est rapide,et maitrise son arme,sinon la demoiselle est sans défense.

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 22 Jan - 4:34

La femme Rouge eut un rire qui aurait du me faire frisonner,qui aurait pu me faire trembler mais je me concentrais sur les chairs de la femme.Prête à tout les déchiqueter.A la tuer.Oz,Makiko vous verraient j'y arriverais.
Marie, vous n'êtes pas au courant ? J'ai démissionné. Et je crois que Nina aussi. Mais moi comparé à vous, je la force pas à choisir,elle fera ce qui lui plaît. Respectez-là au moins, elle.
Dire qu'avant tu m'aurais laissé tomber,Oz.Si tu n'avais pas rencontré Makiko,nous serions retourner à la mafia depuis longtemps,sans Makiko tu n'aurais jamais pris ma défense.Makiko t'as changée et elle à bien fait.
Tais-toi. Nina viens. Et toi aussi Oz, tu vient, tu seras sanctionner de ton arrogance bien sûr.
C'était ma mère qui parlait.Je ne voulais pas lui faire de mal à elle.Pas à elle,pas à elle,pas maintenant.Oz Makiko ! Faites quelques chose s'il vous plaît,je ne veut pas la blesser mais vous faites-le ! Oz comme si il entendait mes prières,se mit en positions de combat toutes lames dehors.
Tu es ridicule tu sais. Withney, tu fais ce que je t'ai dit. Tu me ramène Oz. Quant à elle, tues-là.
Tuer Makiko ?! Non !Non! Oz réveille-toi attaque les !
A vos ordres.
La jeune femme rouge allait entrer dans le jeu,avant que je puisse faire quelque chose,Marie m'attrapa.J'avais beau frapper de toutes mes forces son torse,rien ne se passait.Je ne vis rien de se qui se passait,serrait contre Marie.Mais je ne veut pas.Je pleure,je ne peut pas m'en empêcher.Marie s'éloigne de Makiko et de Oz,et de la fille rouge,Withney.Mais je ne veut pas me laisser faire.Sans que je le veuille vraiment,des griffes se mettent à pousser à la place de mes ongles,mes dents s'allongèrent,et mon oeil bleu se mit à scintiller.Je griffe Marie,qui ne semblait pas s'y attendre me lâche.Mais je vois qu'elle aussi se transforme.Elle est plus grande que moi,plus forte.Je retourne là ou se trouvais Maki' et Oz avant qu'elle ne reprenne totalement ses esprits.Ce que je vois,me choqua énormément.Oz et Makiko était paralysé dans des sortes de toiles visqueuses.Et Withney mordait Oz.Oz lui ne bougeait pas du tout.Makiko hurlais ,se débattais.Withney finit par s'écarter de mon protecteur.Je lui saute dessus et l'esprit ailleurs,je la mords.Mes crocs ne sont pas venimeux mais,je ne mord,je chercher dans sa chair,comme l'animal à qui mon sang est mélé.Je sais qu'elle doit souffrir.Des lambeaux de chairs se détachent de la plaie,placée sur sa nuque.A un moment je sens un os.La colonne vertébrale.D'un voix qui n'est plus mienne et la bouche toujours dans la plaie,je lui murmure.
Si je casse l'os..ça fera mal.Et tu ne pourras plus bouger !
La jeune fille se débat mais je pose mes dents sur sa colonne ce qui a pour effet de la stopper.Je souris et ne bouge pas mes dents de là.
Llibère-les ! Libère-les !
Je ne contrôle plus rien,mais je ne veut pas la tuer,elle ne le sait pas mais elle m'énerve trop et ne libère pas ma famille adoptive,je la tuerais,tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 22 Jan - 4:57

D'un coup tout s'enchaina très vite.Je vis Makiko s'avancer vers les mafieuses,prête à en découdre.Je la rejoignis,mais elle le savait aussi bien que moi, nous n'avons aucune chance contre les deux mafieuses.Elles étaient toute les surpuissantes.Elles n'ont rien de gentils,elles vont nous battre mais tant pis.Ce n'était plus l'envie de les dégommer mais l'envie de ne pas mourir sans s'être laisser faire.Plus de la fierté que de la survie.Marie continuais à parler.
Tu es ridicule tu sais. Withney, tu fais ce que je t'ai dit. Tu me ramène Oz.Quant à elle, tues-là
Sa voix était plus que glaciale,elle était elle aussi prête à tout faire pour gagner.Elle n'avait pas peur,pourquoi aurait-elle peur ? Elle est deux fois plus puissantes que nous.Marie attrapa Nina devant nous et l'emmena.Un fil visqueux vient emprissoner Makiko dans ses mailles comme une chaine.La toile s'enroulais tout autour de Makiko et avant que je puisse couper les liens qui la retenait prissonière,ce fût mon tour.Tandis que Makiko étouffait dans les fils,prisonnière de la poigne de Withney dont les ongles grif"fé les joues de Makiko,elle lança une seconde toile,je me debattais tant que je pouvais,et de son côté ma petite-amie faisait de même.Chacun assistant au supplice de l'autre comme si c'était normal.La femme rouge lâcha Maki' et s'approcha de moi,elle fait courir ses mains contre mon torse et je me retiens de lui cracher au visage,elle se place derrière moi et d'un coup plante ses mandibules dans ma gorge,ouvrant une plaie,ouvrant ma jugulaire comme si c'était du tissu.Mes forces m'abandonnent peu à peu,je n'arrive pas à me débattre.Je ne sens plus ni mes bras ni mes jambes,prisonnier de son étreinte mortelle ou du moins le-crois-je.Car elle me relâche une fois que je ne pu plus bouger.Sa bouche était barbouillée de mon sang et je sentais mon esprit se brouillait sous l'effet des endorphines,qu'elle m'avait administré.Alors que je croyais tout perdu lorsque Nina,sans son cache-oeil,avec de belles griffes et des crocs,sauta sur le dos de Withney.Tel un tigre ou un léopard,elle la mordit,fouilla dans sa chair,comme en quête de quelque chose.Quelque chose clochait mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus,trop dans les vapes.Néanmoins,je luttais pour garder les yeux ouverts,je ne voulais pas me laisser emmener surtout par l'autre araignée.Je voulais voir ce qu'elles allaient faire de Makiko.La petite sembla toucher un os et murmura.
Si je casse l'os..ça fera mal.Et tu ne pourras plus bouger ! Libère-les ! Libère-les !
Elle doit..je lutte our garder la tête haute,pour ne pas me laisser endormir par le venim.Mais dans l'angle de la pièce,je vois Marie revenir,elle aussi transformée.Je murmure en essayant de crier plutôt.
Attention ! Elle revient !
Je sens mes yeux se fermaient,ma tête se baissait mais je ne cesse de lutter,de toute faire pour repousser les endorphines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Lun 23 Jan - 9:03

La toile m'étouffait, je sentais mes poumons lutter pour s'abreuver d'oxygène. Je gigotai le plus possible, essayant de me libérer à tout prix. Oz fut pris lui aussi. Nous nous regardions l'un l'autre d'un air désespéré, tout deux assistant au supplice de l'autre. Je me retrouvai bientôt au dessus du sol, bras et jambes écartés, dans l’impossibilité de remuer un cheveux. Les doigts crochus de la femme en rouge s'enfoncèrent dans mes joues. Le sang jaillit. Withney était devenue un monstre avec trois paires de bras, des mandibules et des crocs. Même son visage était orné de huit yeux, comme une araignée géante. Elle faisait peur à voir. Elle me murmura de regarder avant de se précipiter sur Oz. Il se débâtit mais cela ne servit à rien, elle lui caressa le torse et j'eus envie de déchirer son cocon de fils gluants. Elle alla derrière lui pour ouvrir une plaie dans son cou à l'aide de ses deux grands crochets lui sortants des joues. Elle se pencha pour boire son sang comme un vampire sous la forme de la plus horrible des arachnide. Je me mis à hurler pour me donner une contenance, croyant que faire résonner les murs de ma voix changerait quelque chose. Je réussis à arracher les toiles qui retenait mon corps et comprimait ma cage thoracique. Seuls mes poignets et mes chevilles me retenaient encore. Les poings lever et tirant le plus possible vers l'avant je me tuais à essayer de sauver mon petit ami. Le jeune homme perdait connaissance petit à petit, elle devait lui injecter un venin paralysant, cette sale insecte. Mais avant que je ne pus me libérer complètement à la seule force de ma rage, une ombre jaillit. Nina se jetait sur Withney, elle la rua de coup de griffes, lui déchirant la peau. La chaire s'ouvrait et du sang rouge coulait. La petite était méconnaissable. Je réussis à me libérer et accourut près d'Oz qui sombrait peu à peu dans la torpeur. Je le retins, le soutins de mes bras en lui hurlant de garder les yeux ouverts. Je ne compris que des murmures en guise de réponse, alors qu'il jetait un regard tétanisé vers mes arrière. Quand je me retournai, je reçus un coup violent au visage. Je volai contre un mur qui en garda la trace. Marie était revenue, elle se jeta sur moi en enchaînant les coups. J'esquivai dans que je pouvais, crachant du sang. Une décharge électrique se fit dans mon corps. Ça ressemblait à la fois où j'avais vu Calderone tripoter une jeune fille et où j'avais littéralement exploser pour lui sauter à la gorge. La fureur qui m’habitait sortit de son terrier. Un long frisson me parcourait la colonne vertébrale quand je saisis avec une rapidité déconcertante, le cou de la mafieuse. Je serrai ma poigne sentant les os et les tendons craquer sous ma force. Elle ployait visiblement ne s'attendant pas à ce que je réagisse avec autant de vigueur. Elle attrapa mes poignets et je crus que mes articulations se brisaient. Je fus obligée de la lâcher avant de contre-attaquer en criant. Elle esquiva avant de m'envoyer contre un autre mur. Je tombai au sol. Mes yeux devinrent comme ceux d'une panthère, je sentais mes mains se doter d'une puissance extraordinaire, comme des pattes munies de griffes. Je me savais animale, surhumaine, il n'y avait pas de doute j'avais du sang chimère. Peut-être de panthère noire qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2012

Feuille de personnage
Race: /
Première arme: Rien
Capacités physiques: Neutre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Lun 23 Jan - 9:30

Des bruits.Des bruits de combats.Des hurlements de douleurs,de désépoir.Et dans une ruelle,pas loin de l'Elysée,un jeune homme.Le garçon porte des habits souples de ninja,son haut blanc protecteur,est taché de sang,d'un geste très rapide,il rengaine son sabre,dans le fourreau dans son dos,prévu à cet effet.Son visage est étrange,un oeil rouge,un gris,des cheveux de la couleur de la lune,un bandeau qui les enserre pour éviter toute mèche dans les yeux.En tout,Narek à deux sabres.L'un reste la plupart du temps dans dos mais il sert pourtant se servir des deux en même temps.Le justicier regarda le cadavre d'un homme chimère tombait au sol.Cet homme le méritait amplement.Il regarda la jeune fille,une jolie demoiselle,de16 ans à peine.Elle se leva et s'enfuit,térrifié.Pourtant Narek ne l'avait pas attaqué,Non Narek venait de la sauver.Mais il n'attendait aucun merci.Il avait l'habitude que les gens s'enfuient,terrifiés par ses armes ou son apparence.C'est vrai quoi,des griffes,des yeux de deux couleurs,des cheveux argents,ce n'était pas des plus communs.Mais Narek se fichait de son apparence.Narek se prenait pour un justicier,un homme au service de la paix mais sans qu'il le sache le jeune homme tuait pour la guerre mais comment aurait-ils pu le deviner ? Il vivait seul et avait pris sa nouvelle vie en main tout seul.Narek marqua la peau de son adversaire défunt.Un S inséré dans un autre,son signe à lui,son moyen de montrer que lui oeuvrait pour la paix.Narek portait ce symbole tatoué sur son bras et griffé sur son bandeau.Les bruits de combats étaient proches.Il sourit,dévoilant une rangée de crocs assérés.Il n'avait rien d'humain.Soudain Narek,disparut.Non,il ne disparut pas,il s'était juste mis à courir en direction de l'Elysée mais ces mouvements étaient si rapides qu'on ne voyait qu'une ombre blanche et noire.Dans la nuit on se doutait qu'il était totalement invisible.Il franchit rapidement les mètres qui le séparait du bâtiment,sans hésiter d'apparence,il entra dans le bâtiment mais en vérité Narek tremblait.Il faisait le fier et celui qui n'avais pas froid aux yeux mais il doutait de tout à chaque instant,il doutait de tout et avait peur de tout.Il grimpa des marches,pour arriver au milieu de l'apocalypse.Une fillette tigre ou léopard -il ne pouvait avoir aucune certitude- mordait une femme-araignée et un homme blond ,l'air à moitié dans les vapes,deux jeunes femme se battaient visiblement elle étaient tout deux d'ascendance féline.Il dégaigna un de ses sabres sans perdre de temps,et se jeta dans la mélée.Ilcoupa d'abord les liens visqueux qui retenait le grand blond.Il failli lui tomber dessus,il le posa sur les marches et voyant que la fillette maîtrisait le femme-araignée,courut rejoindre les deux femme félins qui s'afrrontaient.Toute les deux semblait plus que sauvage et d'un geste vif et précis ,il coupa l'une des griffes de celle en robe bleue,le sang jailli de la minuscule plaie mais,comme son adversaire ne lui laissais pas de répit,Elle ne put pas s'occuper du justicier.A chaque fois qu'il en avait l'occassion il lui coupait les griffes,à un moment il lui coupa même un doigt.La femme n'arrivait plus à utiliser ses mains,il ne lui restait plus que ces dents.Elle hurla de rage,le garçon en profitant et passa son sabre sous sa gorge,la paralysant immédiatement,elle ne pouvait plus bouger,le sabre risqua à chaque instant de lui trancher la gorge.Il appuya un peu et la tête tomba.Il essuya son sabre sur son pantalon,le gardant en main ou cas ou.Et regarda le seconde féline se redressais encore stupéfaite.Il eut un sourire.Un sourire mélange de fierté d'avoir réussi à tuer la féline et de soulagement,un monstre de moins à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whitney De Vallois

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 22
Localisation : ...

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un katana rouge et noir avec la lame aiguisée proprement en argent.
Capacités physiques: Forte humainement et puissante sous forme chimérique

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mar 24 Jan - 7:57

Mais alors que je m'apprête à aller achever la petite humaine qui s'est défaites je ne sais comment de mes liens, enfin, à moitié, Nina revient en flèche et me saute dessus. Elle me griffe et ouvre ma chaire comme une boule de rage, je crie pour lui faire plaisir, une araignée est résistante. Elle me mord et je sens ses dents taper contre ma colonne vertébrale. Là je m'inquiète, je l'avoue. Je ne veux pas être paralysée moi ! J'essaye de la dégager mais c'est qu'elle se cramponne cette furie. Je vois que Marie s'attaque à l'humaine, qui ne l'est désormais plus. A un moment je crois qu'elle va tuer Marie, mais ma chef riposte et l'envoie voler. J'arrive encore à sourire dans ma condition, heureuse de voir ma patronne si puissante. Sauf qu'un type que je ne connais pas débarque et sème la pagaille. Il libère Oz et se charge de finir le boulot de la sale peste d'humaine. Il décapite la mafieuse sous mes yeux, son corps inerte tombe au sol. Je n'en reviens pas, il a tué Marie ! En même temps, elle était affaiblie par les coups de la morveuses et il est arrivé si vite que personne n'aurait su se défendre contre lui. J'envoie valser la minus qui me colle encore mais semble déconcertée par la mort de sa mère. Elle a un couinement de bête. Je m'étouffe en parlant:
- Nan, c'est trop énoooorme ! T'as tué marie ! Waouh toi mon vieux, prépare toi à avoir de gros ennuis ! je ricane.
C'est vrai que là, le gars est dans la merde jusqu'au cou, entre la mafia qui va être à ses trousses, Calderone qui va vouloir sa peau et Nina qui peut-être lui en voudra à mort, il était mal. Mais moi, j'étais débarrassée, je faisais mes yeux doux à Marie mais c'était uniquement par profit, il ne me restait que quelques marches à gravir pour être à la tête de la mafia parisienne. Ce vieux porc d'italien ne serait pas difficile à berner, il suffisait que j'enlève quelques boutons à ma chemise et j'accéderai facilement au poste le plus haut. Des étoiles plein les yeux je tendis une toile vers le plafond avant de me hisser dessus. Une fois arrivée au sommet du bâtiment, je galopais comme une araignée le long du mur et partit en courant vers la sortie. Je collai de doigt sur mon front et les tendait vers le type qui avait tuer ma chef, qui était d'ailleurs vraiment pas mal.
- A la prochaine mon sauveur !
Je lui souris avant de déguerpir agilement d'un petit bond, le cliquetis métallique de mes chaînes résonnant derrière moi. Alors ça c'était la meilleure de l'année ! J'étais pressée de retrouver ce mec, qu'on discute un peu de ses pouvoirs, il avait tué Marie !


Rp terminé pour moi ! Niarf !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mar 24 Jan - 9:04

Le monde tanguait,j'avais la drôle d'impression d'être dans un mixer.Cette araignée me le payeras.J'aperçus dans ma brume mentale Marie qui propulsait Makiko contre un mur,toute les deux semblaient des chimères de race féline,de la même caste.Makiko semblait avoir une force incroyable en étant ainsi transformé.Dans mon état je ne me rendis pas compte du fait que cela ne soit pas normal que Makiko se transforme ainsi ni du danger de la situation dans laquelle elle était.Toutes les deux étaient d'excellente combatantes mais Marie avait un avantage sur la vagabonde,elle était plus forte en chimère,elle devait mieux connaître ses pouvoirs,elle savait se servir de chacun de ses membres,de chacun de ses muscles,elle contrôlait parfaitement son corps,comparait à Makiko qui se battait plutôt sauvagement,telle une bête sauvage.Soudain je vis un sorte d'ombre blanche et noire traversait la pièce,cette ombre se matérialisa en un jeune homme aux cheveux argentés.Il s'approcha d'abord de moi,j'aurais voulu me positionner prêt à parer une attaque mais je commençais à peine à reprendre mes sensations.Le jeune chimère -cela se voyait aux longues griffes noires qu'il avait à la place des ongles- dégaina son sabre et brisa les liens visqueux qui me retenaient prisonnier.Je sentis à peine mon corps tombais sur celui plutôt frêle du ninja.Mais il me rattrapa avec aisance et me déposa sur les marches,me faire ainsi ballotter et ne pas tenir sur mes jambes,manquèrent de me foutre la honte ,franchement d'habitude j'était une arme massive et là j'étais un bon vieux boulet.Le jeune homme partit près immédiatement et rejoignis le combat qui opposait Marie et Makiko.Il semblait jouait avec mon ex-chef,lui coupant les griffes et même un doigt.Il était rapide et Marie ne pouvait pas riposter vu que Makiko se battant comme une lionne l'empêchait de porter sa concentration sur autre chose.Mais le ninja sembla en avoir assez de jouer avec la féline,il plaça son sabre sous sa gorge et d'un coup sec coupa la tête de la femme.Nina s'arrêta de mordre Withney qui en profita pour expluser la petite de son dos.Je laissais moi-même échapper un hoquet,reprenant peu à peu le contrôle de mon corps.Le jeune homme essuya son sabre sur son pantalon mais le garda en main.
Nan, c'est trop énoooorme ! T'as tué marie ! Waouh toi mon vieux, prépare toi à avoir de gros ennuis !
Elle semblait stupéfaite elle aussi mais cela n'enlève rien à sa répugnante apparence d'araignée.Elle finit par grimper au mur.Elle s'adressa au jeune homme :
A la prochaine mon sauveur !
Puis elle partit.Le garçon aurait pu en faire de même.Je me levais doucement et allais rejoindre Makiko lentement car les endorphines circulaient encore dans mon corps,Makiko bouillait toujours de rage.Je posais une main sur son épaule et lui chuchotais.
C'est fini,Makiko.Elle est morte.
J'aurais voulu dire autre chose,la rassurer p'être.Mais je ne pouvais pas vraiment savoir ce qu'elle ressentait,je tentais surtout d'apaiser sa colère.Elle mit quelques secondes à se calmer et le jeune homme au sabre en profita pour rejoindre Nina et l'aide à se relever,la petite fille avait repris sa forme humaine et seule son oeil rouge restait étrange.Elle chercha des yeux son cache-oeil et ce fût le ninja qui lui donna.Elle l'enfila,la petite saignait d'un peu partout mais elle restait sous le choc.Sous le choc de la mort de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Mar 24 Jan - 9:34

Néanmoins, j'avais du mal à me redresser, blessée par les attaques fulgurantes de Marie. Mais n'avait aucun mérite, elle connaissait ses pouvoirs depuis plus longtemps que moi, elle avait une tactique. Je n'étais moi, qu'une sauvageonne, une féline à l'esprit animal. Je tentai de me relever mais c'était difficile. Pourtant, je n'eus plus à me débattre. Une ombre passa dans la salle et s'attaqua à la mafieuse. La silhouette se distingua et s'avéra être un jeune homme. Une chimère certainement, vu sa rapidité. On ne le voyait presque pas tellement il se déplaçai vite. Il semblait prendre la bataille comme un jeu. Il coupa les griffes de Marie, une par une, puis, alors que la femme se tordait de rage, il sortit un sabre et lui trancha la gorge. Personne n'aurait pu parer une telle attaque. Il venait de la tuer avec facilité, ce que nous, même à deux, n'étions pas capables. Je laissai échapper un hoquet de stupeur. Je finis par me redresser sur mes deux pieds en regardant la scène. Notre sauveur était grand, avec des cheveux blancs et des yeux étranges, il se dirigea vers Nina qui venait d'être propulser par Withney qui se défendait et profitait pour partir en grimpant au plafond tel un insecte.
- Nan, c'est trop énoooorme ! T'as tué marie ! Waouh toi mon vieux, prépare toi à avoir de gros ennuis ! A la prochaine mon sauveur !
Et la rouge disparut. Je n'étais même plus sure de ne pas rêver. Oz qui tanguait comme un paquebot en pleine tempête, s'approcha de moi, posant une main sur mon épaule, l'air de vouloir me rassurer:
- C'est fini,Makiko.Elle est morte.
Je n'arrivais pas à me contenir et bouillonnait. Sa main sur mon épaule et sa voix me firent l'effet d'un calmant, je soufflai profondément évacuant la rage et la tension. Mais tout partit, ma conscience avec. Je vacillai dangereusement, manquant de me cogner contre le mur. Maintenant que je lâchai la bride, les blessures des coups de Marie faisait surface, mon corps redevenait humain et ne supportait pas d'avoir était balancé comme une balle de tennis dans tous les sens. J'avais horriblement mal et partout. Je laissai échapper un gémissement, qui ressemblait presque à un couinement de chat et je m'effondrai dans les bras de Oz, m'évanouissant d'épuisement et de douleur.


(j'étofferais quand j'aurais le temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Flina

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 29/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Flingue
Capacités physiques: Elle est rapide,et maitrise son arme,sinon la demoiselle est sans défense.

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Jeu 26 Jan - 8:34

Il se passa un nombre incroyable de chose,en un minimum de temps.Je ne peut pas tout voir,je sentit cependant que ma mère était revenue,dans la pièce et qu'Oz ou Makiko se battait contre elle.J'étais ailleurs,concentré continuant d'arracher de la chair à la gorge nue,de la fille rouge.Elle se débattait mais à chaque je posais mes canines sur sa colonne vertébrale,elle s'arrêtait,pour recommencer cinq minutes plus tard.Du coin de l'oeil,je vis Makiko affrontait,Marie,un coup ma grande-soeur gagnait,un autre coup c'était ma mère qui l'emportait,aucun des deux adversaires n'arrivaient à garder l'avantage.Je vis entrer dans la pièce,un jeune homme,armé d'un sabre,je ne pris pas le temps de le détailler,ma bouche toujours dans la nuque de Withney.Il délivras Oz des liens collants et l'assit sur une marche,voit mon protecteur ainsi blessé et totalement hors d'état de nuire,m'aidais à reprendre mes esprit,l'animal en moi,commençant à retourner dans sa tanière,en attente d'une prochaine victime.Soudain le jeune homme,s'intégra au combat entre les deux jeunes femmes et d'un coup de sabre trancha la tête de ma mère,après avoir joué un moment avec elle.Withney remarquant certainement que la pression de mes dents diminuait en profitant mon me propulser contre un mur,le choc me fit redevenir totalement humaine.Puis ce fût comme un petit vide dans ma mémoire,d noir,rien que du noir et un silence,un silence terrifiant.Des gens parlaient j'en était sûre,mais je n'entendais rien.Lorsque j'ouvris de nouveau les yeux,Oz était debout,bien que dans un sale état et Makiko lui tombait dans les bras,évanouie,tandis que le ninja me relevait,je n'avais plus de force,je ne pouvais pas m'éloigner de lui alors que j'aurais voulu et lorsque je cherchais des yeux,mon bandeau,car la lumière du jour,rendait douloureux,mon oeil rouge,il me le donna,je le pris et courus rejoindre Oz et Makiko Je restais devant eux,épuisée,je finis par m'asseoir à même le sol et je me recroquevillais sur moi-même,perdue,enj me souvenant des derniers événement,ma mère...Je me relevais d'un coup,un air déterminé sur le visage,je courus encore plus vite que la première fois,je sentais l'animal revenir mais je n'y pouvais rien,Je me jetais presque aux pieds du cadavre,m'asseyant près de lui,un cadavre sans tête.Je tremblais de la tête aux pieds,des sanglots m'échappaient, je regardais la tête,un peu loin,les longs cheveux noirs,diposaient autour.Des larmes coulant sur mon visage,je laissais échapper,un cri,de douleur,de peu,d'honte,de fierté,de toute mes émotions mélangées.C'est ça quand on appartient à deux camps opposés.C'est ça quand on est stupide.Je reculais du corps,doucement,terrifié,je venais de perdre ma famille,ma seule famille.J'avais peur.De quoi,je ne saurais le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 22/01/2012

Feuille de personnage
Race: /
Première arme: Rien
Capacités physiques: Neutre

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Jeu 26 Jan - 9:26

[point de vue de Oz ^^]

Makiko sembla se calmer,redevenir elle-même,une petite humaine au sang chaud,qui n'avait peur de rien ou presque et qui aurait pu perdre la vie aujourd'hui.Je souris malgré mon engourdissement,quand elle laissa lui échapper une sorte de miaulement de chat,et qu'elle me tomba dans les bras,je faillis m'étaler par terre avec,elle mais avec un de volonté,je restait debout,tout en la soutenant.Je ne pouvais pas la lâcher,après ce qu'elle venait de faire.J'allais m'asseoir contre un mur,au sol,Makiko allongée en travers,lovée contre moi.Elle semblait si fragile d'un coup.Si innocente,alors qu'elle venait de se battre,de se battre et de sa battre.Je repensais à sa transformation physique ainsi que celle de Nina,que j'avais aperçue dans le vide.J'avais d'ailleurs oublié de vérifier si la fillette allait bien.Elle vient vers nous,resta plantée là,puis s'assit comme perdue.J'eus une moue inquiète,était-elle traumatisée ? Mon poussin,comme je l'avais surnommé plus tôt,venait tout de même de perdre sa seule famille.Enfin,p'être lui restait-il son père mais je ne pouvais pas le savoir.Elle courut jusqu'au cadavre sans tête de sa mère,je regardais ses ongles commençaient à se retransformer en griffe,alors qu'elle venait à peine de retrouver sa forme normale,elle s'assit près du corps sans vie,et se mit à sangloter.Elle cria même avant de s'éloigner du corps,une expression de peur totale sur le visage.Des larmes striées son visage,si joyeux habituellement.Je tendis une main vers elle et elle s'approcha doucement à quatre pattes,terrifiées,elle vient se blottir contre moi,en versant toutes les larmes de son corps,comprenant que sa chère mère était définivement morte.Je caressais ses cheveux,et serrais Makiko contre moi.Nous étions réunis,plus rien ne pourrait nous séparér,désormais on était tous lié par cette bataille.
__________________________________________________________________________________________
[Point de Vue de Narek (la flemme de faire deux post)]

Le jeune Narek s'était rapidement éloigné du corps sans tête,préférant ne pas rester aussi près d'un cadavre.Il remarqua que la femme araignée avait envoyé valsé la petite fille contre un mur.Il laissa son regard devenir admiratif,cette femme avait beaucoup de force,ça se voyait et elle savait se battre.La femme s'étouffe en s'adressant à moi,comme si ce que je venais de faire,avait une quelque conque importance.
Nan, c'est trop énoooorme ! T'as tué marie ! Waouh toi mon vieux, prépare toi à avoir de gros ennuis ! A la prochaine mon sauveur !
Elle quitta la pièce,en s'aggripant au plafond comme une vraie araignée.Le jeune homme la regarda partir,en quoi l'avait-il sauvé ? Hein,il n'avait rien fait de spécial.Le blond alla rassuré l'autre jeune femme, Il aida la jeune fille à se relever et lui donna son cache-oeil qu'elle semblait chercher.Elle s'éloigna de lui quelques temps après.Il ne savait rien des liens qui unissait cette enfant à celle qu'il venait de tuer et pour tout dire pour le moment il s'en fichait,il vit la fillette bougeait,il l'entendit sangloter mais il resta de marbre,lorsqu'elle hurla,il ne sursauta pas,il savait qu'elle devait évacuer sa tristesse pour ne pas en être prisonnière jusqu'au bout de sa vie.La petite fille rejoignit le blond et sa copine,on aurait pu dire une petite famille mais bon,lui s'en fichait.Le blond était le seul encore en état de bouger,semblait-il,Narek décida qu'ils pourraient se débrouiller tout seule,la journée ne faisait que commencer pour lui,les autres l'attendait,qui serait sa prochaine victime pour la paix ?
Il quitta l'Elysée en courant,voulant à tout prix se faire discret et telle une ombre en ville,il regagna la planque,ou les autres justiciers l'attendait déjà et ou ils pourrait élaborer des plans pour mettre fin à ce chaos qui régnait partout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makiko Ogawa

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 22
Localisation : Euh...un peu partout dans Paris

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Poignard
Capacités physiques: Moyenne

MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   Dim 29 Jan - 3:22

RP terminé !

< Suite dans "Les rues" = Après la pluie vient le beau temps >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment faire plaisir à une fillette sans le savoir ? [PV: Oz, Nina et Withney] TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire pour gérer le plaisir des gens à xp sans qu'ils ne soient lvls 12 en 3 jours ?
» Comment faire rentrer un oeuf dur dans une bouteille sans le toucher ?
» Comment faire evoluer Elektek --> Elekable?
» comment faire evoluer insecateur?
» Comment faire un escalier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocalypse Please :: Partie RP :: Paris même :: L'Elysée-
Sauter vers: