Apocalypse Please

Apocalypse Please. Humain ou Chimère, êtes-vous pret à tenter de survivre dans Paris ? À changer le monde ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nezumi Ayusawa

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Dans mon rêve le plus fou~

Feuille de personnage
Race: Humaine~
Première arme: Un couteau caché dans sa chaussure.
Capacités physiques: Peut tout faire même les taches les plus difficiles.

MessageSujet: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   Mar 8 Nov - 8:44

    Parmi tous les lieux possibles , Nezumi était entrée dans celui-là ... L'aéroport. Rien ne la rattaché à ce lieu sinistre. Elle observa les lieux , tout était en ruines , du moins pratiquement. En regardant autour d'elle , Nezumi remarqua qu'une porte tenait encore debout. Elle tourna la poignée mais celle-ci était bloquée , Nezumi recula lentement. Et d'un coup vif et bref , elle donna un coup de pied dans la porte qui tomba lourdement à terre. Nezumi regarda son pantalon , était-il déchiré ? Non , il avait subi des choses plus horribles.

    La jeune fille entra dans la pièce en haussant les épaules. Mais elle s'arrêta bien vite. La pièce était sombre et étroite , ce n'était pas très rassurant. La pièce était lugubre , Nezumi sortit en soupirant , quelle déception. Elle visitait l'aéroport en se disant que le monde d'avant devait être plus heureux que celui-ci. Toutes les vitres étaient brisées , les rayons du soleil éclairaient ce qu'il restait de l'aéroport. Nezumi monta des escaliers et arriva dans un bureau , rien de très intéréssant non plus. Elle monta donc vers le toit.

    Le toit était spacieux bien qu'il y avait des trous partout , Nezumi les évitait comme une enfant. Si elle tombait dedans , elle détruirerait sa mère et son corps par la même occassion. Un coin du toit était en parfait état et Nezumi alla s'assoir dessus. Le sol craqua sous son poids mais il tenait. Sa tunique grise à carreaux se froissa légérement. Depuis le toit , elle pouvait voir toutes les ruines de Paris. Elle repensa aux paroles de sa mère , lui racontant une histoire féerique , toujours le sourire aux lèvres.

    Nezumi regarda au dessus d'elle , le ciel était bleu , magnifique. Ce vaste océan que Nezumi avait si souvent admirer était aujourd'hui sans nuage. Il faisait beau , trop beau même. Elle plia ses jambes et mit ses genoux contre sa poitrine , devant elle , les ruines de Paris. Cela n'allait pas ensemble. Nezumi entendit un bruit d'oiseau et un magnifique merle se posa près d'elle mais repartit aussitôt. Les oiseaux étaient très peureux , Nezumi n'avait jamais pu en approcher un de si près. Puis elle se releva et dévala les escaliers en courant , elle avait oublier de visiter le bureau principal.

    Nezumi coura , encore et encore , jusqu'au moment où elle se retrouva devant la porte , toute alletante. Et elle se fit un plaisir de défoncer la porte. Qui retomba aussi lourdement que l'autre. Le bureau était immense , et à terre , il y avait des maquettes d'avions plus beau les uns que les autres. Lorsque derrière elle , se fit entendre des pas. Qui viendrait ici ? Remarque Nezumi était bien là , elle.

    " Qui est-là ? " demanda t-elle d'un ton calme et posé.

    Nezumi n'avait pas peur , de quoi aurait-elle peur ? Une souris blanche se mit devant elle , et grimpa sur l'épaule de la jeune fille. Les pas se raprochèrent lorsque Nezumi caressait la petite boule de poil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko C. Kotobuki

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 19

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Smith & Wesson 36
Capacités physiques: Assez bonnes

MessageSujet: Re: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   Mer 9 Nov - 6:50

J'étais seule et dans un calme pas possible quand une ingrate est venue troubler mon plaisir, le silence. Elle a détruit la porte, et moi cachée dans le noir, je n'ai pas réagit. La jeune femme n'avait pas l'air d'aimer MON endroit et elle repartit aussitôt. Je déteste quand on me dérange. Heureusement que cette sotte ne m'a pas vu... Il me faut un autre endroit, l'aéroport n'est pas si sure que cela... Moi qui croyait que personne n'osait venir. *Va voir cette fille, Aiko...* Pourquoi devrais-je aller cette fille qui vient de me déranger ? Remarque, n'était-ce pas mes pensées ? J'ai prit ma tablette tactile et je suis partie en ne laissant aucune trace voyante de mon passage. Je sors, et ma main effleure la poignée, avant de la ramener vers moi. La porte est fermée.

Après être sortie de cette salle, avec des pas très discret, je l'ai suivit. Elle monte les escaliers. Elle vas vers le toit. Son poids fait craqué le sol et sous ses pas, je regarde le plafond, au dessus de ma tête, quelques poussière tombe sur mon chapeau. De la poussière ? Je haie la poussière, je haie ce monde de miséreux et celle qui changera ce monde c'est moi. Cette Terre ne doit pas rester ainsi, les Hommes sont tous naïfs. Ils croient que la guerre est finie ? Pour moi, la guerre n'est pas finie, des humains meurent de faim ! Et puis, qu'ils meurent, ils l'ont cherché cette guerre minable. Après avoir entendue que la jeune femme s'est arrêtée, je monte.

Je commence à voir les rayons du soleil qui me font mal au yeux. J'ai toujours vécu dans l'ombre, que ce satané soleil reste dans sa cachette. Un jour, le soleil explosera et causera la perte de notre race. Tant pis, une Terre pourra renaître ! Les humains ne seront plus les même, j'en suis sure ! La guerre sera finit, la paix régnera. Mais, que dis-je ? Suis-je vraiment pour la paix dans le monde ? Non ! Heureusement, non ! Ma dernière heure sera la votre, mes chers.

Elle bouge tout le temps cette fille, mais cette fois, elle va dans un bureau, je vais pouvoir, la coincer dans le bureau. Elle jeune femme dit d'une ton calme : Qui est-là ? Elle n'avait pas l'air d'avoir peur. Un sourire sadique se dessine sur mon visage. Mes longs ongles de couleurs semblable à mes cheveux effleure la poignée et je rapproche celle-ci vers moi. Qui est-là ? ai-je répété en articulant et d'une voix quelques peu sadique. Je ne suis qu'un écho, une fille qui n'a rien à dire, une fille qui répète, un écho qui disparaît en quelques secondes. La porte se ferme, je regarde la jeune femme de mes yeux bleus comme le ciel présent aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nezumi Ayusawa

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Dans mon rêve le plus fou~

Feuille de personnage
Race: Humaine~
Première arme: Un couteau caché dans sa chaussure.
Capacités physiques: Peut tout faire même les taches les plus difficiles.

MessageSujet: Re: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   Jeu 10 Nov - 9:59

    La souris était désormais sur l'épaule de Nezumi en regardant vers la porte dont une sorte d'écho lui était parvenue. Qu'était-ce ? Une personne était dehors , derrière le mur. La souris aussi l'avait sentit. Et Nezumi avait réfléchit , un moment , que devait-elle faire ? Y foncer ? Ou rester ici ? Elle haussa les épaules , de toute façon , elle pouvait se défendre sans problème. Elle caressa la souris et murmura un nom , sûrement le nom qu'elle donnait à la souris. "Tenshi" qui signifiait Ange. Car son pelage était aussi blanc que les plumes d'un ange.

    Nezumi poussa un soupire , et maintenant , elle donnait des noms aux souris. Tenshi sauta de l'épaule de la jeune fille et se dirigea vers un coin de la pièce , là où il y avait des pousses d'herbes. Apparament , la végétation essayait tant bien que mal de revenir. Il y avait même une fleur , rouge écarlate , une rose. Nezumi la cueilla , bien que les épines la coupèrent légérement. La rose était magnifique , Tenshi revint se mettre sur l'épaule de Nezumi. Les souris étaient toujours avec elle. Ün frisson la parcourra , il y avait quelqu'un qui l'observait.


    " Montre toi , je ne ferai rien si tu te montres ! " dit Nezumi avec dureté.

    Nezumi soupira et la fleur dans sa poche. Sa mère sera heureuse qu'elle ait trouvée une fleur pour décorer un peu leur maison. Tenshi regarda en direction de la porte , cette souris avait peur. Mais Nezumi au contraire , n'en avait rien à faire. Sentir quelqu'un près d'elle , ne l'aidait pas du tout à se détendre. Surtout un ou une inconnue. Le ciel bleu commençait à s'assombrit , il allait pleuvoir. Remarque , cela farait du bien. Nezumi ne supportait pas la chaleur lorsqu'elle s'ennuyait. Si elle aurait ...

    Et puis non , elle allait regarder dehors voir qui était là. Ses pas étaient lourds , cette personne allait s'en prendre une , qu'elle n'oubliera jamais. Elle regarda à l'extérieur du bureau et vit une jeune fille , aux yeux bleus. Nezumi fut stupéfaite un instant et resta plantée là , Tenshi remuait la queue. Qui était-elle au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko C. Kotobuki

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 19

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Smith & Wesson 36
Capacités physiques: Assez bonnes

MessageSujet: Re: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   Ven 11 Nov - 7:13

Un souris ? J'ai horreur de ses bêtes. J'ai horreur des humains, j'ai horreur de ce monde. Comment sera notre futur ? Je ne préfères jamais donné naissance à un être humain, dans quel monde vivrait-il ? Un monde pourrit, obsédé par la technologie. Tout le monde est déjà obsédé par la technologie, alors qu'est-ce que ça sera dans 30 ans ? Ces gens stupide dans leur maison en ruine et leur esprit obsédé par la technologie, mourront tous tués par leurs propre inventions, en passant du pétrole au nucléaire. L'Homme croyait bêtement que le développement technologique le rendrait plus riche. Voilà la stupidité des humains. Ce sont tous des sots ! Je déteste les adultes ! Je déteste les Hommes ! Comment peut-on être obsédés par son travail, la télévision, alors que l'on a un enfant ?! Je déteste la joie ! Peut-être suis-je malheureuse ? Non ! Il n'y a pas de tristesse qui tienne ! La colère m'a envahi ! De voir ces drogués, prostitués, SDF,... et tout les autres ! Voilà ce que nous devenons ? Nous nous droguons par le malheur ? Nous nous prostituons par la pauvreté ? Nous sommes SDF parce que l'Etat s'en fiche royalement de nous !

La jeune femme cueille une rose rouge, rouge écarlate. Je regarde cette rose, je veux la détruire, c'était les fleurs préférées de ma mère, voir une rose comme celle-ci me donne le souvenir de cette femme que je hais. Cette imbécile, naïve croyait avoir une vie tranquille ! Mon père la trompait ! Mon père n'était qu'un porc, un connard. Quand ma mère est morte, il a vendu beaucoup de médicaments de son laboratoire à des jeunes pour qu'ils se dopent. En bref, mes deux parents étaient totalement sots. J'ai posé ma main sur la poignée et j'ai ouvert la porte. Je m’apprêtais à partir quand j'ai entendu la voix de la jeune femme s'élevait : Montre toi , je ne ferai rien si tu te montres ! Un rire sadique et enfantin s'est échappé de ma bouche. Elle ne me fera rien ? Elle a l'intention de me faire quelque chose ? Quelle sotte, elle est totalement naïve. Je suis sortie dehors, elle n'a cas venir me chercher !

Les nuages sont gris et le vent s'entraîne dans mes cheveux rouges. La jeune fille arrive, elle en face de moi. Un léger sourire sadique s'affiche sur mon visage. Mes boucles rouges bougent au rythme du vent. *C'est bon ! Je suis en face de toi ma grande !* Une fille qui devait encore vivre chez maman. Je le lis dans ses yeux. Si elle compte me faire du mal, elle gouttera à mon flingue. Tout à coup, je me suis mise à marcher, mes talons noirs résonnant sur le sol. Montres-toi... Sous ma voix articulée, des gouttes de pluie commencent à tomber. Et bien, je ne suis pas créature de la lumière. Quelle coïncidence, il pleut quand je parle. Pire qu'un film. Je vois Paris, voir cette ville en ruine montre la stupidité de la race humaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nezumi Ayusawa

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/11/2011
Localisation : Dans mon rêve le plus fou~

Feuille de personnage
Race: Humaine~
Première arme: Un couteau caché dans sa chaussure.
Capacités physiques: Peut tout faire même les taches les plus difficiles.

MessageSujet: Re: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   Mer 15 Aoû - 5:59

    Calme-toi Nezumi. Calme-toi. C'était la seule chose qu'elle pouvait faire. Tenshi sauta de son épaule pour partir se cacher en galopant dehors. Oui, les souris n'aiment pas le danger. Mais pourquoi Nezumi se répétait-elle dans sa tête de se calmer ? Tout simplement car c'était une humaine devant elle. Et non, une chimère. Même si une chimère ne lui aurait rien fait du tout. Elle n'avait peur de rien. Certes. Mais, c'était le regard de la jeune fille devant elle qui lui procurait cet effet. Ce regard dur et sadique. Nezumi ne comprenait pas comment une personne de son espèce la regarde ainsi. Car oui, si cela aurait été une Chimère, cela n'aurait pas choqué la jeune brune mais ... Nezumi se calma et fixa longuement la fille de la tête au pied, oui, elle la dévisageait. Le pire, oui, le pire pour Nezumi, c'était que cette fille n'était qu'une humaine, comme elle. D'ailleurs, la pluie commençait à tomber dehors.

    Risquant un regard dehors, Nezumi trouvait le paysage froid et dur. Car la ville en ruine était juste ... En fait, on aurait dis que c'était l'Apocalypse. Oui, le paysage était triste et rappela à la brunette que se battre contre une personne comme elle ne servirait à rien. Se retournant vers la jeune fille, Nezumi poussa un long soupir. Même si l'envie de se battre était présente, cela ne servait à rien. A moins que cette fille ne l'agresse en première. D'ailleurs, Nezumi avait toujours un couteau caché dans sa chaussure. Oui, dans ce monde en ruines, il valait mieux être prudente. Mais, la jeune femme brune ne savait que dire à cette rousse. Se présenter ? Ca non ! Il ne faut pas rêver ! De plus, sa présence était dérangeante ! La frapper ? Non plus. Lui répondre ? Pourquoi pas ? Se révolter ? Aussi.

    " Je hais les perroquets. C'est rasoir et chiant. " dit Nezumi en croisant les bras.

    Ca ... C'est fait. Nezumi avait parlé avec sa voix cassante et dure. Cette fille devant elle devait haïr les humains. Enfin, Nezumi faisait souvent des conclusions trop vite mais cela se voyait. Dans son comportement comme son visage. Et Nezumi pensa à son grand-frère et son père. Eux qui haissaient les Chimères, ils ont périt pendant la guerre. En fait, on peut dire que la Guerre a eut raison d'eux. C'est malheureux, certes mais ce n'est que la triste vérité. Pourtant la jeune brunette n'était pas en manque d'affection. Mais savait très bien que sa mère perdait tous les jours un peu de vie. Elle n'en aurait plus pour très longtemps. Pas assez pour voir le rêve de sa fille se réaliser. Pour revoir le monde qu'elle avait connu. Mais au fond de son coeur, la jeune fille savait que ce rêve était innaccessible et surtout, impossible.

    Poussant un nouveau soupir, Nezumi continua de dévisager la jeune fille aux cheveux rouges devant elle. Attendant sa réaction.

    Hors Rp : Désolée de cette longue Absence mais Nezumi-chan est de retour ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiko C. Kotobuki

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 16/10/2011
Age : 19

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Smith & Wesson 36
Capacités physiques: Assez bonnes

MessageSujet: Re: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   Mer 15 Aoû - 12:46

HRPG :
 

Cette fille est... ou plutôt, cette fille ne m'aime pas. Je n'ai pas l'attention d'être aimer ! Haïssez-moi, ça me fera le plus grand bien ! De toutes façons, cela ne me fait plus rien. Si quelqu'un me déteste à m'en insulter, je ne ressentirai rien. Si quelqu'un m'aime à en mourir pour moi, je ne ressentirai rien. Tel est mon coeur de pierre. C'est malheureux me diriez-vous, mais qu'est-ce que j'y peux ? Est-ce que je critique les personnes jalouses ? Les personnes colériques ? Les personnes bagarreuse ? Les personnes méchantes ? Non, alors laissez-moi vivre en paix... Je hais les perroquets. C'est rasoir et chiant, dit-elle en croisant les bras. Je souriais sadiquement. Je ne suis pas un perroquet, je suis l'écho. Je suis l'écho de ce monde qui souffre.

Je lâchai un rire enfantin. Le monde coule, le monde a surement déjà coulé ! Mais cette ignorante, j'ai l'impression qu'elle ne s'en rend pas compte... On est pas au monde des bisounours ! La vie a changé si tu veux survivre, tu dois être prêt à tuer, même les personnes qui te sont chères. C'est pour cela... c'est pour cela que j'ai rejeté toute affection. Depuis des années, je n'ai plus reçu d'amour. Depuis des années, personne ne m'a serré dans ses bras avec amour. Depuis des années personne ne m'a embrassée. Depuis des années, personne ne m'a dit je t'aime. Maintenant, j'ai oublié comment on fait pour aimer mais... à quoi bon ? Aimer amène à la tristesse, au désespoir ! Il faut rejeter ce sentiment inutile, l'amour ! Perroquets ? Non, je suis l'écho de ta souffrance, confirmai-je avec un ton mécanique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien de plus qu'un rêve~ {PV Aiko C. Kotobuki }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocalypse Please :: Partie RP :: Banlieu :: Aéroport désaffecté-
Sauter vers: