Apocalypse Please

Apocalypse Please. Humain ou Chimère, êtes-vous pret à tenter de survivre dans Paris ? À changer le monde ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une ombre parmi tant d'autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendy Fox

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 20
Localisation : Ce qui reste de Paris

Feuille de personnage
Race: Chimère/Shinigami
Première arme: Katana/ Flingue
Capacités physiques: Bon niveau

MessageSujet: Une ombre parmi tant d'autres.   Mer 2 Nov - 0:32

Le soleil commençait tout juste à se coucher, la lumière qui éclairait le ciel comme la terre s'obscurcit petit à petit. Les derniers rayons de soleil disparus à leurs tours et le ciel devenait alors entièrement noir, aucunes étoiles brillantes ni même la clarté de la lune, seuls les lampadaires encore en marches donné une quelconque source de lumière. C'était le spectacle habituelle qui s'offrait à moi toutes les nuits, une banalité totale égal à la misère, et aux simple états des lieux qu'était devenus à présent les banlieue de Paris et Pairs lui même.
Je soupirai longuement tout en me relevant calmement de sur une dalle fracasser en plusieurs gros morceau, on ne pouvait pas dire que c'était confortable pour dormir, mais n'ayant jamais connu mieux je faisais avec. Je m'étirai les épaules puis le cou, et me dépoussiérai quelque peu avant de re-partir, car étant une chimère "déserteur", ne voulant être ni de leur partie, ni de celle des humains, je ne pouvais pas rester au même endroit. Je traversai le tas de ruines en marchant, descendant, sautant ou grimpant, mais ne sachant pas vraiment où aller, j'allais pour ainsi dire n'importe où. De tout manière, c'était devenus une habitude, une chose quotidienne qui se répété sans cesse. Sans m'en être rendu compte, je me trouvai à quelques mètres du vielle entrepôt qui tenait encore debout, il semblait néanmoins instables, les vitres étaient cassés et une grosse chaîne accompagnés d'un cadenas bloqué l'entrer, juste au dessus le signe danger était encore visible. Bien, je décidai donc d'y entrer espérant ne pas être déranger au pire des cas je fuirai pas l'une des fenêtres cassées.
Bon mon choix était fait, mais il fallait d'abord que je m'occupe de ce cadenas que je tenais au creux de l'une de mes mains. Je sortis donc mon katana de son fourreau placé derrière, sur le long de mon dos, j'avais aussi un flingue à ma jambe droite. Si on voulait ne serai-se vivre juste un peu, il fallait être bien armée, on était jamais à l'abri de rien. Un coup bien placé sur le cadenas et celui-ci se fendit en deux, laissant les grosses chaines glissaient et tombaient. Je rangeai mon katana, posai un genou à terre afin de tout ramasser, laisser une si flagrante marque d’effraction aurais été vraiment stupide. Je me relevai tenant dans mes bras tout le matériel, j'ouvris la grande porte plus rouillé que métallique en tapant avec mon pied. Un bruit de grincement assez aigu se fit entendre et me tuai les oreilles, pensant que la prochaine fois passer par la fenêtre aurait été plus judicieux de ma part. Je soupirai à nouveau lorsque le bruit agaçant cessa et entrai tout en déposant les chaînes et le cadenas dans un coin. Je fermai la porte pensant qu'il serait inutile de la bloquer, même avec le cadenas une simple personne aurait facilement pu entrer sans aucun problème.
Mes pas résonnaient dans cet vaste entrepôt, les courants d'airs traversaient les trous des fenêtres se qui procurait un bruit de sifflement, et chaque gouttes venant de je-ne-sais-où tombaient sur le sol et résonnaient aussi. L'endroit était lugubre, sinistre, sombre et infecte, voila un peu près à quoi ressembler l'intégralité des lieux dans les environs. Seul une lampe au sommet éclairait une légère surface autour et clignotait sans arrêt. Maintenant que je me trouvai dans cet entrepôt autant chercher un bon endroit ou je pourrai dormir un peu. En levant la tête, on pouvait apercevoir des sort de poutres, elles se trouvaient juste au-dessus de la lampes qui pendouillait, on pouvait donc juste les distinguer quelque peu. Je décidai donc de passer la nuit dessus, je m’exécutai et me trouvai sur l'une des poutres en moins de deux, un vrai jeu d'enfance lorsque l'on détient des facultés de shinigami. Je m’essayai puis me posai complètement, les mains derrière la tête en guise d'oreiller et une jambe à l'air se balançant de haut en bas et pensai encore et toujours à ce dont j'étais en ce moment.
Et merde, c'est cette injure qui me traversai l'esprit lorsque je sentis une présence non-loin s'approchait peu à peu. Pas moyen d'être tranquille au moins une nuit, je soupirai à l'idée que quelqu'un vienne me déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Walker

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Première arme: Revolver
Capacités physiques: Elevé

MessageSujet: Re: Une ombre parmi tant d'autres.   Ven 11 Nov - 5:57

River airait dans les ruines qui l'entouré et qui continuait à perte de vue de la banlieue de Paris comme à son habitude. Seul, d'un air pensif, il continua sa route sans vraiment se soucier du reste. Il fut ramené à la réalité, lorsqu'il remarqua que plus un rayon de soleil éclairer son chemin. C'était ce qui l’interpella, cela voulait donc dire qu'il devait trouver rapidement un endroit où il irait se cacher pour la nuit. Il s'arrêta, regarda du mieux qu'il pouvait autour de lui, car seuls de petites lumières éclaircissaient les alentours. Ne voyant rien au départ, il préféra se mettre en hauteur et monta sur le toit de ce qu'était une maison en ruine. Il vit toujours le même tableau, ce que ressortait la banlieue de Paris était devenue bien pire qu'avant. Il soupira et murmura quelque chose:
"Je me demande vraiment comment on a pus en arriver là ?"

C'était ce que souffla River, il se demanda toujours quelle était la véritable raison de ce massacre. Il termina sa pensée sur cette note, au moment où il crut apercevoir un entrepôt assez loin d'où il se trouvait lui. Il décida néanmoins de s'y rendre, étant donné que c'était le seul abri, donc : soit ça, soit dehors. Et il savait bien qu'il ne devait pas rester dehors, cela aurait été bien trop dangereux pour lui. Un endroit grand n'était pas forcément remplis de monde, surtout ici, conclut-il. Il courut pour arriver au plus vite devant les grandes portes, il inspecta les lieux de l'extérieur, remarquant tout les détails qui semblait importants. Il poussa une porte, celle-ci produisit un son sec de rouille horrible, mais pourtant bien content que la pote s'ouvrit. Au premier coup d'oeil, il vit des chaines accompagnés d'un cadenas scié en deux, il en déduit donc qu'une personne s'était trouvé ici ou bien se trouvait ici. Il s'avança, leva la tête vers l'ampoule suspendu au plafond qui se balançait de haut en bas et qui donnait une légère lumière. Jusqu'au moment où pour sur il aperçut une ombre sur l'une des poutres au-dessus de l'ampoule. Il se mit à sourire, en se disant que cette personne perché avait du pensé comme lui et que cette personne était bien plus maline d'être monté, surement pour passer inaperçus. Il commença à parler dans le vide, assez fort, pour que cette personne puisse entendre:
"Dis, je sais que tu es juste au-dessus. Tu veux bien descendre ?"
Cela pourrait paraître bizarre, mais River voulait voir cette personne aussi mystérieuse soit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy Fox

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 20
Localisation : Ce qui reste de Paris

Feuille de personnage
Race: Chimère/Shinigami
Première arme: Katana/ Flingue
Capacités physiques: Bon niveau

MessageSujet: Re: Une ombre parmi tant d'autres.   Sam 12 Nov - 2:03

Seulement une demi-heure de tranquillité depuis que j'étais entrée dans cet entrepôt. Pas plus, pourtant je savais bien que cela serait inévitable, surtout maintenant. Je soupirai, ne voulant: ni être déranger, ni même bouger, je restai donc allongé sur cette poutre métallique froide, dur et non-confortable. Je penchai tout de même ma tête, voulant voir à quoi ressemblé l'humain qui s'apprêtait à entrer. Il était assez près pour que je puisse ressentir sa présence et donc en savoir déjà un peu plus sur lui. Peu m'importai que c'était un être humain ou une chimère, ou bien autres qui sait ? Tant que ce dernier me fichai la paix : tout ce passerait "bien". A moins qu'il arrivait à m’intéresser, cela serait surprenant mais amusant dans un sens. Certains étaient différents et la plupart banale comme ce monde. Enfin, sans regarder le garçon fini par entrer, simple déduction par rapport au bruit aigu de rouille que procurait la porte principal à chaque ouverture comme fermeture. Malgré le fait que ma tête était penchée vers le sol, je ne vis absolument rien. La source de lumière infiniment petite était-elle n'éclairait que le contour et rien de plus. Je soupirai à nouveau, en me disant que je ne pouvais, hélas, pas voir dans le noir. Pourtant cela m'aurais bien été utile, pour des moment bien plus important évidemment. La voix portante du garçon, me coupai dans mes pensées:

-"Dis, je sais que tu es juste au-dessus. Tu veux bien descendre ?"

Tiens, je l'avais presque oublié celui-là, pensai-je.
Je n'allais pas m'arrêter de soupirer cette nuit, je me demandai qu'es ce que ce jeune homme pouvait bien me vouloir ? Il ne pouvait pas faire comme tout le monde, partant de mon avis: comme si il n’existait pas. Je me relevai pour finalement être assise, les jambes à l'air, les mains sur le bord de la poutre. Pourquoi ne pas lui faire plaisir et descendre voir cet inconnu. La seule chose qui pouvait m'en empêcher c'était ma flemme, mais il avait pour ainsi dire de la "chance", de sa faute je n'avais pas eu le temps de m'endormir. Je me retirai de sur la poutre, en poussant cette dernière avec mes mains. Je descendis rapidement continuant en ligne droite, je ralentit la descente lorsque j'aperçus le sol; je posai un pied puis l'autre pour finalement arriver sur la terre ferme. Je regardai devant moi, il était juste là: face à moi. Je l'observai, il était bien plus grand que moi, une tignasse châtaigne et de mystérieux yeux vert émeraude qui m’intriguait. Je souris, un simple humain me demandai et j'étais là et maintenant:

-"Tu m'as demandé ? Eh bien, je suis là. A quel humain ai-je «l'honneur» ?"

De la sympathie accompagné d'un soupçon de moquerie, ce n'était pas pour paraître méchante, non loin de là, juste pour lui faire comprendre que la prochaine fois, en espérant tout de même qu'il y en aurait une, de d'abstenir. C'était, je le savais bien contradictoire et pourtant sincère. De tout manière plus de la moitié des choses ici étaient devenues contradictoires et pourtant personnes n'osaient réagir. Après cette fraction de seconde de hors-sujet, je remis mon regard sur le jeune homme au sourire collé au visage. Ne le connaissant encore pas, je ne pouvais pas deviner si ce n'était qu'une façade ou un honnête sourire comme je n'en avais pas vu depuis bien longtemps.


Dernière édition par Wendy Fox le Mar 6 Déc - 6:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
River Walker

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 11/11/2011

Feuille de personnage
Race: Humain
Première arme: Revolver
Capacités physiques: Elevé

MessageSujet: Re: Une ombre parmi tant d'autres.   Dim 13 Nov - 0:31

River était planté là, la tête levé, les mains dans les poches à attendre avec impatience que l'inconnue se décide à descendre, oui ou non. Il était sur et certain que cette fameuse personne l'avait entendu, il se disait donc qu'il ou elle devrait probablement réfléchir. Par-contre il n'eu pas la moindre idée quel étaient les pensées de ce dernier, il n'essaya même pas de deviner. Comparé à ce qu'on pouvait croire de lui, River n'était pas vraiment comme les autres, il était bien plus insouciant et joueur qu'autres. Il ne prenait pas le temps de réfléchir aux conséquences, surtout pour des moment comme celui-ci. Il ne pensa pas non-plus une seconde au danger auquel il s'exposa, surtout qu'il ne connaissait pas du doute la personne d'au-dessus. Voila un peu près comment était River dans un coté, car il y avait bien plus de chose à savoir, à découvrir sur lui, qu'il cachait merveilleusement bien. Alors qu'il commençait à perdre patience, il vit une ombre dans les airs descendre à toute vitesse, jusqu'au moment de chute où l'inconnue ralentit progressivement à moins d'un mètre du sol et posa un pied après l'autre. Juste en face de lui se trouvait la mystérieuse inconnue qu'il avait tant envi de voir. Une jeune demoiselle : des cheveux noir mi-long qui lui arrivé juste au-dessus de ses épaules, des yeux gris clairs avec de magnifiques et étranges reflets arc-ciel, un regard perçant que River n'arriva pas à détourner pour le moment. La jeune demoiselle au nom encore inconnue, l'observa à son tour, mais semblé comparé à lui légèrement s'en foutre: enfin c'était ce qu'il pensa. Après analyse sur chacun, il put entendre la voix de cette jeune demoiselle:

-"Tu m'as demandé ? Eh bien, je suis là. A quel humain ai-je «l'honneur» ?"


River avait très bien pu comprendre qu'il venait de déranger cette dernière au fort caractère. Il l'aimait déjà bien: surtout ça façon de faire comprendre quelque chose derrière une phrase différente. Il se remit à sourire bien content l'avoir interpellé. Il analysa rapidement cette phrase pour voir si d'autres informations s'y caché. Il avait déjà pu saisir un peu de son caractère, et aussi de son niveau intelligence et compris rapidement ça manière de taquiner les gens par la simple parole. River faisait ça aussi, parfois, pas tout le temps, seulement avec certains. Il se demanda, tellement il commençait à ne pas y croire, si ce n'était pas lui qui partit dans un délire de folie intellectuelle. Il faillit presque en rire, tellement il se trouva con à y penser. Il se focalisa pour de bon sur la demoiselle qui si il avait bien compris était une chimère. Cela paraissait évident maintenant qu'il y pensa. Une nouvelle fois il se sentit con de ne pas l'avoir saisi tout de suite. Il ne mit pas longtemps à répondre et se présenta:

-"Salut, River Walker .... il s'arrêta en se rendant compte qu'il avait faillit continué en disant:" pour te servit", puis reprit: et moi à quelle chimère ai-je vraiment l'honneur ?"

River finit sa phrase ainsi en s'approchant de la jeune demoiselle auquel il connaîtrait bientôt le nom. Remarquant que celle-ci n'avait depuis le début laissait paraître aucune d'expression sur son visage, il décida de lui sourire pour qu'il puisse lui aussi voir un moindre sourire sur son ravissant visage.


Dernière édition par River Walker le Ven 25 Nov - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy Fox

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 20
Localisation : Ce qui reste de Paris

Feuille de personnage
Race: Chimère/Shinigami
Première arme: Katana/ Flingue
Capacités physiques: Bon niveau

MessageSujet: Re: Une ombre parmi tant d'autres.   Mer 16 Nov - 6:40

Une question si simple et pourtant il tomba dans le piège comme un enfant, et se jeta littéralement dans la gueule du loup. Effectivement, les questions de ce type étaient dites "trompeuses": le but étant de faire réfléchir bêtement cette personne, pour que celle-ci nous fichait la paix. Pour mon cas c'était un peu le cas au début, je devais bien l'avouer, mais bien plus pour rire un peu, sans vouloir bien évidemment le vexé. En plus de ça il avait l'air assez fier de sa déduction, autant ne pas détruire en une phrase un bout de sa logique. C'était normal en fait, tout le monde au départ se trompaient, qu'en j'y re-pensais aucune personne encore n'avait répliqué comme il le fallait. Je croisai les bras, sans expression, ni sourire, ni rien tout simplement. Qui sait peut-être que ce jeune homme allais me surprendre, déjà qu'il m’intrigua par sa simple nature d'être malgré le fait qu'il était qu'un simple humain. Malgré tout ce que je pouvais croire de lui, je ne le pensai pas vraiment car je ne connaissais pas assez, il avait surement ses secrets et j'avais les miens. Nullement besoin de se remémorer mon histoire, je vit pour le futur, je mourais pour le passé. Je me concentrai sur le jeune homme face à moi qui me répondit assez rapidement:

-"Salut, River Walker ...., il marqua une légère pose et reprit aussitôt, et moi à quelle chimère ai-je vraiment l'honneur ?"

Après avoir fini de répondre ce dernier me sourit et s'approcha comme si il attendait quelque chose de ma part ou je-ne-sais-quoi. Malgré son air un peu gamin, il n'était pas pour autant stupide. River Walker, n'était ce pas ? Comparé à moi, il n'avait pas l'air sur ces grades, même au contraire. C'était bien la première fois depuis cette apocalypse que je voyais une personne aussi calme devant une personne encore inconnu, cependant il avait l'air fort.
Cela faisais aussi très longtemps qu'une personne, humains ou chimères, ne m'avait demandé mon nom. Le nom, l'histoire et le caractère reflété l’identité de celle-ci. Le fait qu'il reprenne mes mots m'avais légèrement surpris et amusé, moi qui aimai la solitude je me disque finalement la compagnie n'était pas si mal non-plus. Un léger sourire au coin se glissa sur mon visage blanc, à croire qu'un simple humain avait réussi à me faire décrocher un sourire. C'était tout simplement improbable, et pourtant je le savais bien cette humain, River Walker, face à moi n'était pas du tout qu'un simple humain.

-"Je suis Wendy, Wendy Fox, soufflai-je sur un ton ni séché ni exagéré.

[HRP: Pas fini, désolé attends encore un peu j'ai bientôt fini ^^"]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une ombre parmi tant d'autres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une ombre parmi tant d'autres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ombre parmi tant d'autres. [PV Nuage Lunaire]
» DiiMORETTE, un pokémon parmi tant d'autres, mais qui se démarque plus facilement...
» Une soirée parmi tant d'autres. ~ Chelsea & Geane.
» une gamine parmi tant d'autres.
» Une personne parmi tant d'autres, Judith McKingley.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocalypse Please :: Partie RP :: Banlieu :: Entrepots-
Sauter vers: