Apocalypse Please

Apocalypse Please. Humain ou Chimère, êtes-vous pret à tenter de survivre dans Paris ? À changer le monde ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ramper dans les ténèbres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naginata Illusen

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 23
Localisation : - Bas-fonds de Paris.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Deux crochets venimeux.
Capacités physiques: Une vivacité et une souplesse dignes d'un serpent...

MessageSujet: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 5:36

(Wouhou, on inaugure le RP Very Happy ! )


*Le jeune homme en a assez. Assez de toujours trainer au même endroit. Assez de ne rencontrer personne dans les sombres chemins de ces quartiers. Assez, d'ailleurs, de ces quartiers, mal-famés et répugnants, où il continue de marcher chaque jour, traînant avec lui son découragement. Il lève les yeux, et tente d'appercevoir le ciel bleu que l'on distinguait avant, entre les hauts bâtiments. Aujourd'hui encore, le ciel est gris. Le garçon ferme les paupières un instant. Tant pis, les nuages cotonneux d'un blanc immaculé ont disparu pour de bon. Les jours ensolleillés lui manquent. Et l'ombre des taudis qui l'entourent s'imiscent de plus en plus loin dans son coeur. Il se frotte l'oeil droit, fatigué. Il s'était promis qu'il irait plus loin, aujourd'hui... Et puis évidemment, il n'a pas pu. Pas osé ? - Il secoue négativement la tête, mécontent. Peu importe, sa promesse de retrouver des survivants n'est pas pressante... Si ? C'est vrai qu'il s'ennuie, tout seul. Oh, il a toujours été un solitaire, mais il a toujours pu observer ces crétins d'humains faire leur vie... Un sujet d'étude interressant. "Un sujet d'étude" ? Soudain, à l'évocation de ces quelques mots, ses yeux verts émeraude lancent un éclair de haine, et il écrase son poing contre le mur le plus proche. Même si ses phalanges se mettent à saigner abondemment, il donne un nouveau coup, puis un troisième... Dans sa tête, il hurle que rien ne devrait être un vulgaire "sujet d'étude", une expérience, un jeu stupide et pourtant tellement interressant... Finalement, à bout de souffle, la main déchirée, il s'appuie contre ce même mur qui porte des traces rouges vif, serre les dents, et murmure ;*

- Mxrde !

*Haine contre lui-même, qui considère certaines choses comme des "sujets d'éetudes" alors qu'il n'est que le fruit de l'une d'elles, haine contre ces imbéciles qui jouent avec la vie, contre le monde entier, qui a gaché sa vie... Il se mords la lèvre, et l'un de ses crochets pénètre dans sa peau, laissant échapper une goutte de poison. Il reprends peu à peu son souffle, et se retourne, sans même daigner regarder sa pauvre main. Trois gouttes d'un pourpre froid tombent sur les pavés, plic. Plic. Plic. Le jeune homme écarte quelques mèches de devant ses yeux, et scrute l'obscurité de la rue. Puis, en quelques pas maladroits, il rejoint une caisse en carton posée juste à côté, et s'y assoit -ou plutôt s'y écrase "avec grâce"- . Un sifflement strident et désagréable se faufille entre ses lèvres pâles. Puis il lève encore une fois ses yeux pleins de rancoeur vers le ciel... Et attends un miracle.
Ou, à la rigueur, une bonne dose de courage.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnigthxcrashing.skyrock.com/
Sören Delambre
Admin
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans les catacombes

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un vieux revolver encore en état de marche et une dague pour le combat au corps à corps
Capacités physiques: Bonne condition phyique, bien entrainée

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 6:27

Je marchais depuis deux bonnes heures dans les ruines, en quête de quelque chose à manger. En vain. J'avais finis par ignorer les gargouillement de mon ventre. Trois jours sans rien trouver de comestible. Trois jours où j'avais dû me résigner à manger des rats. Ce n'était malheureusement pas la première fois, et surement pas la dernière. J'avais finalement été obligée de renoncer à arpenter les ruines, le froid gagnant peu à peu mes membres engourdis. Alors je m'étais résignée à regagner les bas-fonds. Ces tristes et glauques quartiers reflétant la misère de l'humanité dans toute sa saleté.
*Encore des rats pour ce soir...*, pensai-je tristement en me faufilant dant une ruelle étroite et crasseuse, tapissée d'ordures. Je glissai silencieusement, rapidement et sûrement dans l'ombre, pressée de me retrouver dans mon "chez-moi", minable petite baraque entièrement érigée de mes mains, environ cinq ans auparavant. Minable peut être, mais également le seul endroit qui me procurait encore une illusion de sécurité. Illusion était d'ailleurs bien le mot, car personne n'était en sécurité, dans les bas-fonds. Personne n'était en sécurité nulle-part. Mais c'était tout de même mieux que rien, et là-bas, les personnes intelligentes évitaient de s'y rendre armées de mauvaises intentions. Je n'étais pas la Chimère la plus dangeurseuse des bas-fonds, mais on évitait tout de même de me chercher des noises. Pas mal de monde avait entendu parler de la massacreuse de dealer. Mais j'avais tout de même mon lot quotidient de tentatives d'agressions, inévitables en ces temps de post-apocalypse, de "fin du monde" comme appelait notre aire pas mal d'illuminés qui avaient survécu.
Perdue dans mes pensées, je n'entendis pas le son de chair s'écrasant contre un mur avant de me retrouver quelques mètres devant un jeune homme d'apparemment plus jeune que moi de quelques années. D'instinct, je m'acroupis dans l'ombre, hors de regard de l'individu. Je plissai les yeux, m'accoutumant peu à peu à l'obscurité, et le détaillai plus attentivement. La chose la plus frappante à son sujet était ses cheveux vert sapin, teinte étrange, qui l'identifiaient comme une Chimère. La teinture était très très rare, et les Humains n'osaient pas vraiment adopter des teintes étranges, de crainte de se faire massacrer par les anti-hybrides. Ou alors c'était un humain très courageux. Mais il avait les sourcils de la même couleur, et on ne se colorait pas les sourcils. Et ses yeux avaient la même couleur verte. Chimère, donc. Un piercing, deux tatouages sur les pomettes. Un visage androgyne, mais une silhouette tout de même masculine. Je baissai les yeux, et découvrai un poing ensanglanté. Sûrement les bruits de coup entendus.
Je manquai de sursauter lorsqu'il formula une insultes, qui sonna comme un sifflement haineux. Puis il se détourna, et s'affala, assez grâcieusement d'ailleurs, sur un carton. Un autre son se fit entendre, cette fois ci carrément un sifflement. Une Chimère reptile, alors ? Ca collait assez bien avec sa chevelure et ses yeux. Je décidai de me manifester. Généralement, les hybrides ne se montraient pas agressifs les uns enver les autres, et bien que l'estomac vide, ma main était en meilleur état que la sienne. En cas de me problème, je saurais me défendre. Le révolver glissé dans ma poche intérieure était une sécurité supplémentaire. Je risquai une approche, me relevant lentement et avançant tranquillement dans sa direction.
-Hum, besoin d'aide ?, dis-je clairement, une fois face à lui.
J'abaissai mon capuchon, laissant apparaître mes cheveux roux ternes, et surtout mon visage, que je pris soin de munir d'une expression neutre. Pas de sourire bienveillant louche, ou d'air belliqueux. Pas la peine d'en rajouter, ma cape rouge sombre - j'en possedais deux, une rouge et une noire - me donnat déjà un air suffisament étrange.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombe L. Kalafin
Modo'
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 22
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un couteau bien caché,et un pouvoir...Fabuleux.
Capacités physiques:

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 6:44

{Je m'incruste }

J'étais alors dans les Bas-Fonds de Paris,un sourire aux lèvres qui était assez joyeux,mais cette ville était mélancolique et triste,il n'y avait ni soleil,ni ciel bleu,ni sourire,ni rires ... Cette ville était triste et sombre,j'avais envie de pleurer quand je la voyais,un cadavre était là devant-moi,la petite fille avait l'air terrorisée,elle tenait une belle petite poupée avec un style victorien,je me baissa pour la ramasser ; La poupée portait une robe noire qui la rendait tellement jolie.Je souria,je la mis dans ma poche,je pense que je la garderai.Je regarda encore une dernière fois le cadavre qui était dévoré par des insectes,je soupira.Cette petite fille était morte à cause de la famine,mon ventre gargouilla,j'avais faim.La guerre est une chose stupideJe baissa les yeux sur la poupée que je venais de ressortir de ma poche,on aurait dit qu'elle pleurai.Des gouttes tombaient sur ses joues,c'était la pluie noire ? Les cendres ... Je regarda le ciel,il faisait noir comme d'habitude,plus loin devant moi j'entr'aperçus deux personnes,des chimères ; Oui j'en étais sûre.Un sourire aux lèvres,je commença à marcher plus vite,mes cheveux blancs volaient au vent,je soupira ; Je n'osai pas m'approcher d'eux ... Si ils me rejetaient ? {i]Mais enfin Colombe,tu est Colome Loreilai Kalafin,la chimère-lapin.[/i]Je marcha d'un pas assez pressé,et je me retrouva devant eux,ma poupée à la main l'air d'une fillette,d'une gamine ayant perdue son chemin.Je releva ma tête,et je vis plus distinctement leurs visages,la fille avait des cheveux d'une rousseur inouïe et l'autre de beaux cheveux verts.Je leurs adressa un joli sourire,je mis ma poupée derrière mon dos,et parla avec une voix enfantine et douce qui s'adressait au garçon :

- V-Vous êtes fait mal ?

Un sourire aux lèvres,j'examinai ces personnes qui étaient devant moi,je ne disais rien,j'attendais juste la réponse du garçon.Je poussa un long soupir,je m'ennuyais ... Quelqu'un pouvait mettre de l'action ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Stone

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 24
Localisation : ~ Centre Ville.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Un petit révolver, assez discret.
Capacités physiques: Une souplesse hors du commun ? Ou pas.

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 6:50

L'état dans lequel se trouvait Alex était assez extraordinaire, en sois. Pas une seule trace d'usure sur ses vêtements, son jean foncé était certes troué, mais pas que quoi crier au scandale. Et puis, pour la première fois depuis quelques temps, elle était tout à fait sobre. Pas un gramme d'alcool dans le sang, niet ! Enfin, si, peut-être, mais un tout petit.
La jeune femme arpentait une route qui avait, jadis, certainement été superbe. Des trous pour les arbres avait été creusés dans le béton, des façades de magasins de luxes faisaient la queue-leuleu sur plusieurs centaines de mètres. Tout cela avait plut au anciens humains, ou à des chimères telles que ses parents : Riches. Le surplus d'argent la dégouttait, elle, qui devait choisir à la fin du mois, entre un paquet de cigarettes ou un paquet de nouilles. Son ventre se manifestait d'ailleurs à chaque fois qu'elle osait penser à de la nourriture. Son dernier repas remontait au matin de la veille, un croissant et un café. Autant dire que tout ceci était un repas royal, par rapport à d'habitude.
Alexandra avançait toujours, tout droit, mais tenait désormais entre ses doigts une petite feuille de papier blanc, qu'elle tentait de rouler, mais sans grand succès. Tout ce petit manège dura quelques minutes, son pas s'était accéléré, et elle été arrivée au niveau d'immeuble, et le ciel était d'un gris assez menaçant.


« Clope de mes cou.lles ... jura t-elle, avant de relever la tête. »


Une voix assez légère l'avait stoppée. Elle le prit cependant comme une hallucination, et prit entre ses dents son briquet rouge qui lui encombrait les mains il y avait encore quelques instants. Elle continua de jurer à travers le briquet, tout en roulant ce qui lui servirait d'ici quelques secondes de passe-nerfs.
Mais le juron qu'elle s'était imaginé la perturbait toujours. Elle avait tout dit, sauf « Merde !». Et puis, cette voix était masculine.
Une fois sa clope roulée, elle poussa avec sa langue le briquet qui retomba dans sa main, et y glissa parallèlement la première. Le vent commença à souffloter quand elle se décida à l'allumer, après quelques secondes de réflexions floues mais intenses. L'odeur de la fumée l'envahit rapidement, et elle se remit à marcher lentement, tout en soufflant, en moyenne tout les six pas, une fumée blanche.
Soudain, une tache verte attira son regard. Une jeune rousse, de son âge à peu près, ainsi qu'une autre qu'elle voyait moins bien, lui avaient adressé la parole. Elle se fit alors discrète, et surveilla du regard la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naginata Illusen

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 23
Localisation : - Bas-fonds de Paris.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Deux crochets venimeux.
Capacités physiques: Une vivacité et une souplesse dignes d'un serpent...

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 7:01

-Hum, besoin d'aide ?

*Le garçon ne bouge pas d'un cheveu. Soit il n'a pas entendu, soit il avait remarqué une présence auparavant... Puis, d'un mouvement calme, il tourne la tête vers la nouvelle-venue, son regard glacé se pose sur elle, et la détaille. Une rousse. Avec un visage neutre. Il ne se sent ni rassuré, ni craintif, à peu près sur qu'elle ne lui fera rien. Premier cas de figure, si c'est une chimère, elle doit elle aussi se sentir seule, dans les ruines... Deuxième cas, une humaine. Une humaine non-armée ne s'en prends pas à une chimère comme ça. Pas si elle est seule, en tout cas. Oh, et puis, le jeune homme ne ressent pas d'aura belliqueuse. Il se redresse, étire ses lèvres fines en un sourire et feint une révérence mondaine. Après tout, il faut savoir s'adresser à une jeune fille convenablement.*

-Bonsoir, Mademoiselle. Pas vraiment besoin d'aide... A moins que vous ne sachiez où trouver de quoi me nourrir ?

*Elle ne sais pas, pense-t-il. Personne ne sait. De toute façon, il entends les remous de son ventre, et la maigreur de ses joues est celle d'une fillette affamée. Il vas rajouter quelque chose, quand...*

- V-Vous êtes fait mal ?

*Il tourne soudainement la tête dans la direction opposée. Un lapin, hurle son instinct reptilien. A manger. ... Non, une autre demoiselle. Il laisse échapper un sifflement de déception, et plisse les yeux. Mmh. Il serait impoli de mordre une chimère, de plus... Il se haïssait, durant la guerre, de chasser les petits mammifères. Il ne vas pas commencer maintenant.
(Les lapins; mammifères ou rongeurs ?)
Il offre donc un sourire à la jeune femme, dévoilant au passage ses crochets... Se demandant si elle vas s'enfuir. Il se dit d'abord que cela le ferait bien rire... Et ensuite, qu'il a bien trop faim pour se maîtriser, et qu'il partirai à sa poursuite, puis que la deuxième chimère, celle aux cheveux roux, les suivrait, et finalement... Deux morts et un seul survivant ? - Mauvaise idée.*

-Non, ça va...

*Même pas mal. Enfin, sa main en sang ne lui faisait pas non plus du bien... Laissant son regard dériver à nouveau sur la rouquine, à sa droite, il se demande ce qu'elle est. Chimère, il en est certain, à présent. Cela se voit dans ses yeux intelligents. Rusés. Un renard ?
Soudain, une odeur de cigarette envahit le cerveau du garçon. Oh. Il fouilla les environs des yeux. Tiens, il avait bien envie de fumer un peu. Mais il fronça les sourcils, et arrêta net cette idée. Il n'y a personne en train de fumer. C'est juste le manque. Réveille toi, mon grand, murmurait dans son crâne une espèce d'auto-persuasion mentale.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnigthxcrashing.skyrock.com/
Alexandra Stone

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 24
Localisation : ~ Centre Ville.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Un petit révolver, assez discret.
Capacités physiques: Une souplesse hors du commun ? Ou pas.

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 11:49

Alexandra observait toujours d'un œil sournois les deux filles, ainsi que le jeune homme. Seule la rousse semblait avoir l'air majeure. Les deux autres avaient l'air plus jeunes, et possédaient des couleurs de cheveux pour le moins fantaisistes. Du vert et du blanc. Ils semblaient également tous assez beaux de visage, et puis ; ça faisait longtemps qu'elle n'avait eut de rapports humains, que ce soit amical ou … Ou tout autre chose d'ailleurs. Quelques bouffés de clope et elle manifesterait sa présence, mais toujours assez discrètement.
Ses pupilles se rétractèrent un peu, elle se concentrait fixement sur ces personnes - ses pupilles dessinaient une parfaite fente, comme un félin se concentre sur une proie avant de lui sauter dessus. Au détail près qu'Alex ne saute pas sur les gens, son approche est le plus souvent discrète et fourbe.
Elle s'était assise, dos au mur, et avait basculé sa tête en arrière. Ses pupilles n'avait pas changé entre temps, toujours aussi surnaturelles. Bien qu'elle soit à quelques dizaine de mètres, elle avait remarqué les taches de sang sur le mur, ainsi que la main bien abîmée du mec. La dernière fois qu'elle avait vu un visage masculin remontait à un mois, un vieux pervers dont elle avait préféré oublier le souvenir. La dernière fois qu'elle avait vu un visage masculin agréable remontait, quand à elle, à plus de 4 mois.


« Bref, pensa t-elle. »

Sa tête avait de nouveau basculé vers l'arrière, et elle se la tapait doucement à rythme régulier. Elle voyait, mais n'entendait pas. Ce qui est assez frustrant, en sois.
Elle tira cependant une fois sur sa clope, et laissa échapper un soupir, qui lui-même libéra la fumée blanchâtre à l'odeur si tentante au fumeurs. Ce ne fut d'ailleurs pas sans surprise qu'elle remarqua sur le visage du mec cette expression que l'on a quand on est en manque, celle que ferait une personne au régime si on lui mangeait son plat préféré sous le nez. Une idée purement sadique lui vint alors à l'esprit : Que se passerait-il si elle lui fumait sous le nez ?
Une personne véritablement en manque lui sauterait dessus pour le la lui arracher, mais il semblait poli, et ne ferait pas ça devant deux témoins. Au pire, il ne lui demanderait même pas de tirer.


« Et là, ce serait jouissif, se murmura t-elle à elle même. »

Jouissif de le voir avoir envie sans demander, l'apothéose serait quand elle écraserait le mégot à terre. Seulement, et s'il lui demandait de lui passer sa clope ? Elle refuserait, de toute manières, ce qui ajouterais à la frustration. Et puis, lui souffler de la fumée en plein visage était aussi une option … Une machination digne d'Alexandra Stone, je vous le dis. Elle se sentait d'humeur joueuse, et ces gens le sauraient d'ici peu. Elle attendait juste de voir plus précisément ce qui se tramait.
Elle se releva, et se cala sur le mur, un pied contre ce dernier, et tira ainsi deux fois sur ce qui serait d'ici quelques minutes l'objet de toutes les convoitises, s'isolant à travers un mur de fumée blanche. Épier sans se faire remarquer était un don, un don formidable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colombe L. Kalafin
Modo'
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 22
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un couteau bien caché,et un pouvoir...Fabuleux.
Capacités physiques:

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Mer 26 Oct - 23:21

    Je regarda le garçon,je l'avais déjà vu dans un de mes rêves,je m'approcha de lui,oui je le connaissais.Je souria,un sourire doux et enfantin.C'est lui.J'en suis sûrJe ne disais rien,je l'examinai,il avait des cheveux verts ; Comme dans mes rêves,des yeux d'une froideur , c'était lui,j'en étais sûre.Je pris la poupée,et je la contempla,elle étais vraiment belle,je m'assis sur une pierre.Je jouai avec mes cheveux blancs ; Ils étaient doux comme un nuage,un nuage blanc.

    Je soupira,et repensa à mon passé , une seule personne l'avait vraiment aimée,cette personne était devant moi : Ce garçon,elle le connaissait,celui qui l'avait aidée à surmonter sa peur.Celle de mourir,terrorisée,ou de mourir sous les bombardements de l'armée.Je me jeta dans ses bras,et avec une voix enfantine,je dis :


    -Naginata ! C'est toi,je te vois vraiment...Tu n'est pas un rêve,mais une réalité.

    Un sourrie enfantin se dessina sur mon visage,j'étais heureuse ; Il était là,devant moi.Celui qui m'avait sauvé la vie,celui qui m'avait tant aidé.Mes yeux étaient brillants,luisants.Je respira un bon coup,et la petite poupée victorienne disparût,elle était aller rejoindre sa maîtresse,la petite au corps calciné.





Dernière édition par Colombe L. Kalafin le Jeu 27 Oct - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naginata Illusen

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 23
Localisation : - Bas-fonds de Paris.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Deux crochets venimeux.
Capacités physiques: Une vivacité et une souplesse dignes d'un serpent...

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Jeu 27 Oct - 0:01

( Colombe, mon nom c'est NagiNAta, et pas Nagita ;D
+ Quelles sont vos couleurs ? - Moi, c'est #009999 )

*Un sifflement strident sortit des lèvres du jeune homme.
Mxrde !
Comment s'était-il retrouvé avec la fille-lapin dans les bras ? Il aurait du esquiver. Il en salivait déjà. Ses bras, autour de son cou... Il avait vraiment envie de mordre dedans. Et ses crochets le lançaient. Yupi-yeah. Bientôt, du venin allait couler entre ses lèvres pâles. Ou comment effrayer les seules personnes qu'il a vu depuis deux semaines.
Oh-oh. Mauvais plan, se murmurait le garçon. *

-Naginata ! C'est toi,je te vois vraiment...Tu n'est pas un rêve,mais une réalité.

*Il serra les dents. Il avait vraiment, vraiment très faim à présent. Il avait réussi à se retenir pendant trois jours... Et elle arrivait, avec son odeur de faible proie, et elle se jetait à son cou... Illogique. Il ferma les yeux un instant, sans laisser paraître son envie malsaine. Qu'avait-il fait pour qu'elle soir si heureuse de le voir ? Avec sa voix candide et pleine d'espoir, en plus. Que devait-il faire ? Décidant qu'il saurait se maîtriser, et qu'il serait impoli de ne pas bouger, il referma ses bras froids sur la jeune fille. Tout en priant pour que cela ne dure pas trop longtemps.
Les apparences, hein. D'abord sauver les apparences.
Baissant la tête, il murmura en réponse ;*

-Enchanté, Mademoiselle... Nous sommes-nous déjà vus ?

*Il réfléchit quelques instants. S'ils ne s'étaient pas déjà vus, impossible qu'un lapin ne...
Arrête avec ce **** de lapin ! C'est une jeune fille, Crétin ! Pas une proie !
Il soupira. Persuasion mentale... Le retour. Attrapant les épaules frêles de la demoiselle, il l'écarta et la fixa dans les yeux. Politesse, respect, courtoisie. Il lui offrit un sourire, mais pas un sourire amical ou mielleux... Un sourire de prédateur, le seul qu'il savait faire sincèrement. Mais il considérait que c'était un sourire sympa, cette fois, pas méchant, et... BREF.
Je m'en rappellerai si j'avais déjà vu une lapi... Jeune fille avec des cheveux pareils.
Une autre odeur le tira de ses réflexions. Une cigarette.
Ah, mais bordel, pourquoi es-ce qu'ils s'amusent à me torturer ainsi ?
De rage, il avait encore envie de lancer son poing à l'assaut du mur. La douleur soulage. Mais non, il ne faut pas. Déjà que sa main dégoulinait de sang... Au moment ou il prit conscience de ce fait, il décida de réagir. Attrapa un bout de tissus, sur la caisse où il était assis quelques minutes auparavant, l'enroula autour de ses phalanges en mauvais état. La blancheur immaculée de la toile se teinta d'un rouge sanglant. Quel beau présage.
Puis, il laissa à nouveau dériver son attention. Son instinct lui dictait de ne faire confiance à personne. Il se méfiait de la rousse, qui restait là, muette. Et il avait une folle envie de lui faire une grimace. Ce genre de choses, à vrai dire, lui arrivait souvent.
Il secoua la tête, laissant ses mèches vert sapin danser autour de ses yeux. Une manière de stopper toutes ses pensées absurdes.
Voilà quel effet ça fait, de revoir des gens près deux semaines de solitude. Une impression vague de ne plus être habitué.
Trop bizarre.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnigthxcrashing.skyrock.com/
Colombe L. Kalafin
Modo'
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 22
Localisation : Paris

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un couteau bien caché,et un pouvoir...Fabuleux.
Capacités physiques:

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Jeu 27 Oct - 0:52

    [[Ah ? NAAAN XD J'édite mon message. Mon code est : #0099FF ]

    Et là,mon coeur c'est brisé.Il m'avait oublié,je me recula,je ne pleurai pas.Je baissa la tête,c'était le seul souvenir,ce jeune homme était Nagita,je le savais,mais il ne m'aurait pas oublié,j'aurai rêver ? Non ... C'est impossible.Il ne se souvient pas ? Je voulais tuer tout le monde,mon monde intérieur avait sombré dans le malheur,oui je le sentais,j'avais mal.Mes cheveux blancs étaient devenus noirs,je ne devais pas,non ... Sinon je sèmerai la terreur,et la guerre recommencerai.Un sourire se dessina sur mon visage,mes cheveux redevinrent blancs,et je regarda le garçon,un sourire joyeux aux lèvres je lui dis :

    Je ... J'ai dû me tromper de personne,vous lui ressemblez tant.Je suis dé-désolé.

    Une larme coula je l'essuya ,il tombait des cordes,c'était une expression humaine.Je regarda le ciel,il pleuvait des cendres,des cendres noires.Je jeta un coup d'oeil derrière moi,la poupée et le cadavre de la petite fille avaient disparût ; Ils se sont évaporés.Je regarda la plaie du garçon,je lui tendis un mouchoir blanc comme la neige,et lui souria.Je poussa un long soupir,mon dernier espoir c'était alors évaporé,il avait disparût,il c'était enfui comme un lâche

    Je n'étais qu'une gamine,une gamine qui ne servait à rien,à rien juste à embêter les gens,je retins mes larmes,je ne pouvais m'empêcher de penser à Angelina..



{Désole Invité pour le RP un peu court . }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sören Delambre
Admin
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans les catacombes

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un vieux revolver encore en état de marche et une dague pour le combat au corps à corps
Capacités physiques: Bonne condition phyique, bien entrainée

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Jeu 27 Oct - 6:23

[Ah non mais ça va, y a plus de 10 lignes, j'ai rien à dire X)]

- Bonsoir, Mademoiselle. Pas vraiment besoin d'aide... A moins que vous ne sachiez où trouver de quoi me nourrir ?
Mademoiselle ? Et bien... Les gens polis étaient rares de nos jours. J'étais heureuse que l'espèce ne fût pas en voie de disparition. Je lui aurais bien proposé de quoi se sustenter. Mais je n'avais rien moi même. J'allais décliner poliment lorsqu'une voix retentie derrière moi, me faisant écarquiller les yeux. Preuve que j'avais besoin de repos et surtout, surtout, de nourriture. À tête reposée, jamais je ne me serais fait surprendre deux fois de suite. Je pivotai légèrement, et découvris une autre Chimère. Un lapin ? Cette constatation me surpris. La plupart des hybrides avaient été conçus à des fins utiles, et les lapins, bien qu'adorables - et cette fille ne faisait pas exception - n'étaient pas courants. Les seuls de ma connaissance avaient été créés dans un but purement décoratif, comme de simples objets, ou encore comme animaux de compagnie. Ces idées me firent frémir, et une rage sourde s'empara de moi, comme à chaque fois que je constatais l'ignominie naturelle des Humains. - V-Vous êtes fait mal ?
La voix était douce et juvénile, convenant parfaitement à l'aspect extérieur de sa propriétaire. De même que les paroles, qui me choquèrent. J'avais très, très rarement entendu des individus adresser des paroles aussi peu, sinon hostiles, gentille. Du moins, pas lors de la première rencontre, qui plus est lorsque votre interlocuteur est une Chimère à la main couverte de sang, vraisemblablement parce qu'elle vient de cogner de toutes ses forces dans un mur.
La réaction de l'hybride serpent - plus de doute, à présent - fut d'ailleurs assez intéressante. Un sifflement tout reptilien franchit de nouveau les lèvres du garçon, concentré de frustration étrange. Dont j'avais peur de connaitre la raison... Il fixait la jeune fille comme une proie potentielle. Serpent, serpent, serpent, serpent..., scandait mon instinct. Comme une - inutile - confirmation supplémentaire, il dévoila ses dents. Pas des dents, non, plutôt des crochets. Je me permis un sourire amusé. Qui disparus lorsqu'une drôle de lueur passa dans les yeux du jeune homme aux cheveux sapins. Il n'envisageait pas sérieusement de la manger, non ?
- Non, ça va...
Du moment qu'il se contrôlait, tout irait bien. Enfin, je l'espérai, et n'avais aucune envie d'en venir aux mains. Je me demandai qui aurait l'avantage, en cas de confrontation...
Je sentis tout à coup une odeur de cigarette. Assez forte, à vrai dire. Qui me rappela douloureusement ma décision. On arrête tout. Héroïne, shit, et même cigarette. Surtout cigarette. Je secouai la tête. *On se calme...* La Chimère serpent semblait lui aussi avoir envie d'une clope... Je tentai de me concentrer et de localiser la personne fumant cette horrible chose - je décidai de ne pas nommer l'objet de frustration. Mais seule de la fumée blanc sale obstruait mon champs de vision. Je soupirai doucement. D'accord, ça faisait longtemps que je n'avais vu personne, et la civilisation commençait à me manquer, mais là, ça faisait trop d'un coup. Je notai la présence de l'inconnu à la cigarette, restant en mode vigilance sans pour autant chercher à tout prix à le trouver. Il se montrerait bien un jour ou l'autre...
- Naginata ! C'est toi,je te vois vraiment...Tu n'es pas un rêve,mais une réalité.
L'étrange délire enfantin du petit lapin me tira de mes pensées, et je la vis avec effroi se jeter dans les bras du serpent. *Dans la gueule de loup oui, abrutie !*, hurlai-je mentalement, sans pouvoir rien faire. Le jeune homme n'avait surement rien dû manger depuis longtemps lui non plus. Et un petit lapin tomberait certainement à point... De l'extérieur, je ne cillai pas. Toute une vie d'entrainement, ça aide... Mais à mon grand soulagement, "Naginata" sembla parvenir à se contrôler, et repoussa courtoisement la jeune fille :
- Enchanté, Mademoiselle... Nous sommes-nous déjà vus ?
Hébétée, le lapin se recula et son visage se remplit de désaroi. Apparemment, elle ne s'était pas attendue à un tel rejet...
- Je ... J'ai dû me tromper de personne,vous lui ressemblez tant.Je suis dé-désolé.
Elle se mis à pleurer, et je me sentis un peu en trop. En même temps, la situation la moins enviable, juste avant celle de la lapine, était celle du garçon serpent. Il devait surement être mal à l'aise, et un peu embêté. Ou alors tout simplement affamé, à se demander si oui ou non, il devait manger le mignon petit lapin.
Je décidai alors d'agir, et de potentiellement sauver une vie. Mieux vaut prévenir que guérir, disait l'antique proverbe... J'attrapai le bras de l'hybride serpent d'une main et celui de la lapine de l'autre, et embrayai :
-Hum, pour répondre à la question de tout à l'heure, oui, j'ai de quoi manger. Pour tout le monde, même. Si vous voulez bien me suivre... Et c'est valable pour l'inconnu à la cigarette, qui nous fait mourir d'envie depuis tout à l'heure.
Ca allait faire du monde dans mon humble - très humble - demeure... Enfin, encore fallait-il qu'ils acceptent de me suivre. On allait avoir besoin d'employer les grands moyens ! Et accessoirement, piocher un peu dans mes stocks de survie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konan

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 09/10/2011

Feuille de personnage
Race: Humaine
Première arme: Un arc transmit de génération.
Capacités physiques: A vue d'oeil Konan est plutot quelq'un qui vise superbien l'ennemi. Championne 3 fois de suite au tire à l'arc.

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Jeu 27 Oct - 7:27

[ Hein, quoi ? ] Voici ma couleur #6699cc espérant que ça ressemble pas à la couleur de Colombe ^^]

Très peu de soleil, j'étais soudainement réfugié dans une sorte de cabane. En la décrivant c'était vide peut-être à cause de ce qui c'était passé qui sais mais en plus de ça il y avait une odeur assez désagréable à sentir qui circulait dans tout le périmètre où j'étais. En ce moment un de mes amis qui est appelé " Ollow ' était à côté de moi pour me tenir compagnie. C'est ce que font les amis, non ? Qui aurait vraiment cru que des esprits ou autres seraient spécialement venue à Paris pour me voir ? Parce-qu'auparavant personnes n'y croyaient même maintenant. Ces gens là étaient trop naîves pour comprendre. Quelques minutes plus tard, je suis sortis m'amusé pour vois les ruines...J'avais pris mon skate-board et me suis promener avec en sautant sur tout les vieux bouts de bois qui se mettaient en travers de mon chemin. Personne ne savais que j'avais ce petit côté garçon manqué. A un moment j'ai fais une grosse chute. Tombée par terre mes mains saignées à cause du bout de verre qui m'ai planté violemment mais cette douleur je ne l'a sentait pas. Le sang continuait de couler pour rien.Tout d'un coup un vent frappe . Et ma casquette tout court sans oreilles de lapins ou autres s'était envolé jusqu'à un groupe de jeune gens. Je cours le plus vite possible atteignant mes propres limites. Arrivée, j'étais effrayé que ces étranger là voyent ma blessure. J'ai toujours refusé l'aide des autres en les craiyant. J'avais pas le choix mais pas le choix.

- Excusez moi ma casquette s'est envolé et j'aimerais bien la reprendre. Ma casquette est juste derrière le garçon.

Après avoir parlé à l'inconnue qui donné à manger au garçon. J'essayé de cacher mes mains derrière mon dos pour pas que les personnes présents voyent que je saigne. Je supplie et supplie espérant que ça marche mais je suis sûr que une des deux filles le veraient. Sûrement le sang continuait de couler derrière mon dos. Ca m'énervais les choses comme ça. Pourquoi du sang coule alors qu'on ressent aucune douleur. Quelle cauchemars. D'habitude ce genre de truc ne m'arrive jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra Stone

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 23/10/2011
Age : 24
Localisation : ~ Centre Ville.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Un petit révolver, assez discret.
Capacités physiques: Une souplesse hors du commun ? Ou pas.

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Jeu 27 Oct - 10:49

[ Mon code couleur est #d88e67. :3 ]


La jeune adolescente aux cheveux blancs s'était jetée dans les bras du mec. Même à plusieurs mètres de distance, il était évident que si ce type ne savait pas se contrôler, et se serait faite bouffer. Tout en elle portait à croire qu'elle avait l'ADN d'un petit animal mignon et inutile. L'autre semblait déjà plus … intéressant, comme animal.
Ce dernier l'avait repoussé, assez poliment d'ailleurs, et elle s'était mise à pleurer. Bouhou, pathétique ! La rousse à leurs cotés semblait assez mal à l'aise, ce qui était compréhensible. D'ailleurs, c'est une chimère, okay, mais de quoi ? Vu ses cheveux … Mmh. Carotte ou citrouille ? Être mi humaine, mi légume, la galère …
Un petit sourire moqueur trancha le visage d'Alex, toujours rivé sur le petit groupe. Soudain, comme pour sauver l'ambiance, la femme-carotte prit la parole.


- Hum, pour répondre à la question de tout à l'heure, oui, j'ai de quoi manger. Pour tout le monde, même. Si vous voulez bien me suivre...


Niuh ? À manger ?

- Et c'est valable pour l'inconnu à la cigarette, qui nous fait mourir d'envie depuis tout à l'heure.


Ah. Ahem.
La discrétion sera donc à revoir.
Cependant, à l'ombre de son mur, elle se sentait à … l’abri. Ou plutôt, moins différente. Car il était clair que son ADN animal n'était pas du même style que ceux de la troupe. Alex partageait son corps avec un grand félin, du style lion ou tigre. Le plus probablement une panthère.
Tout en réfléchissant désormais à ses origines, elle se redressa, les bras toujours croisés, et avança à petit pas lent et irréguliers, sortant son corps et son visage de l'ombre rassurante de son mur. Ses bruis de pas résonnaient parallèlement aux quelques gouttes qui se risquaient à glisser sur ses cheveux. Ses pupilles félines redevenaient un peu plus normales à chaque clignements de paupières. Dommage, ils n'auraient pas le droit au regard félin. Regard qui faisait des ravages, d'ailleurs.
A chaque pas, son genoux pâle dépassait d'un trou de son jean, et ses lacets, sales, traînaient derrière ses converses. Elle ne s'attendait pas à de grandes manifestations de surprise à propos de sa beauté inégalable, mais au moins à des regards, quoi.
Bah niet.
Une humaine lui avait piqué la vedette, en perdant sa casquette, qui avait rebondit légèrement, au passage, sur le nez d'Alex. Elle émit un grognement purement agressif, quelqu'un ne la connaissant pas bien aurait même put croire qu'elle pousserait une gueulante digne du rugissement d'un lion, mais elle se maîtrisât, et tira sur sa clope. Tout en soufflant sa fumée toxique au centre du mini-cercle -ou carré, qu'elle, la chimère serpent, la chimère … Renard ? Et la chimère lapin formaient. Lapin ?! Non, pas manger. La vipère avait réussit à tenir, alors elle y arriverait aussi.


- Excusez moi ma casquette s'est envolé et j'aimerais bien la reprendre. Ma casquette est juste derrière le garçon.


Par contre, il était clair qu'elle ne maîtrisait pas ses pensées contre cette stupide humaine. Tout les êtres humains étaient de stupides et viles créatures. Et celle-là saignait.

- Tant mieux, qu'elle se vide de son sang et crève, pensa t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naginata Illusen

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 23
Localisation : - Bas-fonds de Paris.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Deux crochets venimeux.
Capacités physiques: Une vivacité et une souplesse dignes d'un serpent...

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 0:05

- Je ... J'ai dû me tromper de personne,vous lui ressemblez tant.Je suis dé-désolé.

*Naginata fixait la demoiselle Lapin. Il ferma un instant les paupières, réfléchissant posément. Voyons voir. Impossible qu'elle se trompe. C'était lui, Naginata, pas un autre. Et si elle s'était jetée à son cou en l'appellent Rikuo, ou je ne sais quel autre nom, il aurait pu comprendre... Il esquissa un sourire. Tout en pensant "Cesse de pleurer !"...*

-Oh, Naginata est réellement mon nom, alors...

-Hum, pour répondre à la question de tout à l'heure, oui, j'ai de quoi manger. Pour tout le monde, même. Si vous voulez bien me suivre... Et c'est valable pour l'inconnu à la cigarette, qui nous fait mourir d'envie depuis tout à l'heure.

*Il n'avait pas parlé fort. Un murmure, tout au plus. De toute façon, impossible de parler normalement, d'ouvrir la bouche, alors que deux odeurs lui donnaient envie de se déchaîner... Et la fille aux yeux intelligents l'avait coupé. Il tourna posément le regard vers elle. A manger ? Ca pourrait être vraiment... Vraiment très utile. A moins qu'il ne choisisse le petit lapin, et qu'il ne finisse sûrement mort, tué par les autres chimères, animées par un esprit de solidarité... Féminin. Bwarf. N'empêche, il avait raison, il y a bien ici quelqu'un en train de fumer...*

- Excusez moi ma casquette s'est envolé et j'aimerais bien la reprendre. Ma casquette est juste derrière le garçon.

*Bordel de bordel, une autre FILLE. Allez savoir pourquoi, il était le seul garçon dans ce groupe. Et il se sentait un peu en infériorité numérique. Un peu, juste un peu. Il se concentra sur la nouvelle-venue. Une odeur de sang le pris à la gorge. Pas du tout la même senteur que sa propre hémoglobine. Mais pas de blessure en vue, apparemment. Elle devait la cacher, ou... Ouais. Derrière son dos. Et elle s'imaginait que ça ne se voyait pas ? Mon oeil. Soudain, un nouveau mouvement attira son attention. "L'inconnue à la cigarette" s'avançait, amenant avec elle son cortège d'odeurs délicieuses qui donnaient envie au garçon de... Une bouffée, juste une bouffée. Il se mordit l'intérieur de la joue. Aie. Mal. En plus, c'était une FILLE. ENCORE. Il lui offrit un sourire, juste pour montrer qu'il n'avait pas de mauvaises intentions. Oui, parce qu'il s'était fait jeter des milliers de fois pour un air "menaçant". Bref. C'était quoi, ce plan, au juste ? Allez, allons tous partager un joli repas dans la maison de la rousse, comme si on était des amis de longue date. Yupi-yeah ! Et il est formellement interdit de bouffer les autres, je suppose ? Il leva, sans même s'en rendre compte, les yeux au ciel. Pas un bruit ne déchirait le silence, depuis que la fille à la casquette avait parlé. Il se pencha, attrapa le chapeau en question, et le lui tendit. C'était une humaine, non ? Ou un animal très très humain. Un cochon, un singe ? Il la dévisagea. Assurément pas. Il attendit quelques instants, qu'elle reprenne son couvre-chef, puis tourna à nouveau la tête vers la Lapine. Elle pleurait toujours. Il était un peu ... Mal à l'aise. Bravo, tu as fait pleurer une fille. Maintenant, il fallait briser ce *** de silence qui le gênait encore plus.*

-Eh bien, puisque c'est si gentiment proposé... Je suis partant pour le repas.

*Il allait rajouter "et pour une cigarette", mais il se retint. Politesse, courtoisie, et tout le tralala. Après tout, je suis le garant de la gente masculine, ici...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnigthxcrashing.skyrock.com/
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 3:30

Je cherchais un abri un coin tranquille.Mais rien.Cette foutue ville commencait sérieusement a m'agacer.Je fermais ma veste rouge.En déambulant dans les dédales de la ville,je fnis par entendre du bruit.Des jeunes gens,discutait se trouvant dans une vielle ruelle.Ils étaient tous très différement mais tous semblait affamé.Et pas forcément normaux.Je scrutait leurs auras.Des chimères.Comme moi.Je souris.Je m'avançais dans la ruelle.Je ne souriais déjà plus et examinait chacune des personne présente.Un garçon aux cheveux vert,Une fille aux cheveux bleu,une fille blonde et je m'arrêtais là.J'avais pas que ça à faire.Il me semble que j'était plus agé que la plupart d'entre eux.
"Hey!"
Ma façon de dire bonjour j'aurais pu leur demander si il avait vu "Nina" mais je me doutais qu'elle était morte.Je pensais alors aux chats.Oui oui je sais y a un truc bizarre chez moi.J'espèrais que certains était encore vivants.Je pourrais ainsi les tuer.J'espèrais aussi trouvé d'autres gens.Le meutre,le sang,la mort mes passions.Je suis comment un sérial Killer.Sauf que je tue sans aucune raison.Je ne suis qu'un fou laché n'importe tout pour tout détruire.


(là t'es contente ?)


Dernière édition par Oz Heise le Ven 28 Oct - 3:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sören Delambre
Admin
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans les catacombes

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un vieux revolver encore en état de marche et une dague pour le combat au corps à corps
Capacités physiques: Bonne condition phyique, bien entrainée

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 3:32

[Ahem, désolée Dimitri, mais tu vas devoir rajouter quelques lignes pour faire 10 au minimum.]

Edit : Parfait ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sören Delambre
Admin
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans les catacombes

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un vieux revolver encore en état de marche et une dague pour le combat au corps à corps
Capacités physiques: Bonne condition phyique, bien entrainée

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 5:00

[Petit conseil, juste pour aider : fais gaffe aux temps, ne mélange pas le présent avec l'imparfait ou le passé simple.
Ah, et c’est impossible que tu puisses « voir » nos auras, on a pas de pouvoir magique, dans AP X) Et je n'ai pas bien compris quelle genre de Chimère tu étais ?]

"L'inconnu à la cigarette", ou plutôt l'inconnue avec un e, s'avança jusqu'à nous. Une silhouette de fille, avec quelque chose de très gracieux dans la démarche, une allure féline. Oui, exactement ça : un air de fauve. Un hybride chat, ou bien panthère. Etonnant la facilité avec laquelle j'arrivais à déduire la nature de mes interlocuteurs. Certains auraient dit de la chance, du hasard, ou même un don. À ceux là, je répondais observation, intelligence, talent. C'était exagérer un petit peu, il était vrai que j'y allais parfois au feeling, mais de toutes façons là n'était pas la question. Je m'égarais, perdais le fil de mes pensées. Je secouai la tête, histoire de m'ordonner les idées.
Je revins à la fille à la clope, dont on ne percevait toujours que la silhouette dans le brouillard et l'obscurité de cette fin d'après-midi. Alors qu'elle allait apparaître clairement, mon attention fut détournée par une nouvelle personne qui fit irruption dans la ruelle. Une humaine, cette fois-ci, avec la main en sang. Je sentis les regards des Chimères se durcir, chose totalement compréhensible. Personne n'avait oublié les raisons de la guerre... Moi-même, je me tenais sur mes gardes, même si la petite humaine n'avait pas l'air bien belliqueux. Tout au plus un peu misérable, avec sa main blessée qu’elle tentait vainement de cacher derrière elle. Elle était complètement inconsciente, à mon avis. Aucun humain sain d’esprit ne se serait résolument « jeté dans les bras » d’une bande de trois ou quatre Chimères, sans être sérieusement armée. Soit la fille était complètement larguée, soit c’était un complot pour tous nous avoir. Je décidai donc de rester sur mes gardes, et de me tenir à distance.
Je me rendis compte que la fille à la cigarette était désormais parmi nous, et je la regardai plus attentivement. Elle était jolie, indubitablement féline, et crasseuse. Comme nous tous, d’ailleurs. Je remarquai pour la première fois que le bas de la robe de la Chimère lapin était tout déchiré et surtout, taché de sang. Je notai le détail dans un coin de ma mémoire, et me promis de repasser dessus si l’occasion s’en présentait, à l’avenir.
- Excusez moi ma casquette s'est envolé et j'aimerais bien la reprendre. Ma casquette est juste derrière le garçon, fit une petite voix, appartenant vraisemblablement à l’humaine.
« Le garçon » en question lui rendit, puis observa la lapine, l’air mal à l’aise. Il y avait de quoi. Pour briser le silence, qui prenait un tournant tendu et très dense, il prit la parole :
- Eh bien, puisque c'est si gentiment proposé... Je suis partant pour le repas.
Alors que j’allais répondre, des bruits de pas se firent entendre, et un nouveau venu – encore un ! – apparut.
- Hey !, lança-t-il.
Je plissai les yeux, et le détaillait. Encore une Chimère. Mais de quoi, cette fois-ci, impossible à dire. Des tatouages tribaux lui ceignaient le torse, visible sous une veste rouge ouverte, et les avant-bras. Je décidai que tout cela faisait beaucoup trop de monde pour moi d’un coup, et d’un signe de tête, je fis signe au autre de me suivre.
- Salut. Bon et bien nous y allons, excusez-nous mais on ne s’attarde pas, dis-je à l’intention du nouveau venu et de l’humaine.
Pas envie d’encore deux bouches à nourrir supplémentaires. Mes stocks de survie n’étant déjà pas bien lourds, je n’avais pas envie de les épuiser totalement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oz Heise

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 24
Localisation : Dans les rues de Paris

Feuille de personnage
Race: /Chimère
Première arme: Ses lames de métals.
Capacités physiques: Rapide,discret et surtout très bon combattant,que se soit avec les mains,les pieds,un flingue ou un sabre

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 5:58

Je vis alors une jeune femme faire signe aux autres de la suivre.Je ne bougeais pas.Je savais que dès qu'ils serait partis,je les suivrait.Chose idiote dirait vous.Mais c'est ainsi,ces gens m ' intrigaient.
"Salut. Bon et bien nous y allons, excusez-nous mais on ne s’attarde pas"
Je me demandais bien ce qui pressait ainsi.Mais ce n'était pas mes affaires.J'était moi une chimère un peu spécial on m'avait combiné avec du métal.Etrange.Ainsi je ne me nourrissais pas de nourriture pour Humains.Je ne mangeais que du métal,du fer ,enfin ce genre de matériaux.Pratique en ces temps durs.La ville en ruine.Des survivants.Je savais qu'ils m'enviraient tous si ils étaient au courant.Un sourire sadique se dessina sur mes lèvres.Oh ce que j'aimerais pouvoir en tuer un!Flûte!Pourquoi je ne pouvais pas déjà ? Ah oui.Je dois d'abord retrouver Nina.Cette andouille doit être morte.Mais comme je n'en était pas sûr et que j'avais promis à sa mère de veiller sur elle,je devrais la chercher.Je me re-concentrais sur les jeunes autour de moi.
"Il n'y à pas de problème.Pourquoi êtes vous si préssés ?
Cela m'intriguait énormément.Pourquoi sont-ils préssé ? Y a pas le feu.Enfin la ville est en feu et en sang mais vous m'avez compris.Je fixais la jeune femme de mes yeux rouges-roses.Je savais que j'avais une allure étrange,mais je savais aussi que je semblais plus humain qu'eux.Qui m'aurait cru chimère ? peu de gens.On me prenait plus pour un dégénéré du crime.Qu'est-ce que je raconte tuer n'est pas un crime mais un bonheur!
Oui oui,je sais on m'a souvent traiter de monstre mais se sont eux les monstre qui tentent de me priver de mon plaisir de tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naginata Illusen

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 23
Localisation : - Bas-fonds de Paris.

Feuille de personnage
Race: Chimère.
Première arme: Deux crochets venimeux.
Capacités physiques: Une vivacité et une souplesse dignes d'un serpent...

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 7:07

- Hey !

*Oh, my. Le garçon aux cheveux sapin avait une dangereuse envie de se jeter dans les bras du nouveau-venu. Non pas par attirance, simplement parce que c'était un homme. Et la masculinité se laissait vraiment à désirer, dans le coin. Toutefois, Naginata ne se serait jamais laissé aller à faire un truc pareil, évidemment. Le contrôle de soi est une chose qu'il a toujours réussi à... Galèré à maîtriser, d'accord, mais il savait plus ou moins s'y tenir. Tout est une question de limites, avait un jour dit son seul et unique ami. N'empêche.*

- Salut. Bon et bien nous y allons, excusez-nous mais on ne s’attarde pas.

*Bien dit ! Son estomac criait famine, après tout. Et puis il avait bien envie de voir comment était le chez-elle de la rouquin, ainsi que de connaître son prénom, et ce qu'elle était. Comme pour chacune des personnes présentes, d'ailleurs. Il faut croire qu'une petite semaine de solitude l'avait rendu curieux. Il lança un regard circulaire à la ronde. Bon, qui venait ? La rousse, évidemment. C'était sa maison, après tout. La lapine, sûrement. Bien qu'elle ne soit qu'une tentation, le jeune homme se disait -ou plutôt tentait de se convaincre- qu'une fois quelque chose dans le ventre, cela ne poserait plus de problème. L'inconnue à la cigarette, aussi... Qui serait gentille de lui filer une clope... Tais toi, cerveau. Restait le mec, et l'humaine à la casquette. Oh, et puis, il n'avait présentement aucune idée de ce que pouvait être ce type. Humain, chimère ? Il dégageait une impression bizarre. Une férocité et une cruauté à l'état pur. Enfin, il était possible que Naginata ne soit en train de tourner paranoïaque, après tout. Mais bordel, on s'en fout !*

-Il n'y à pas de problème. Pourquoi êtes vous si préssés ?

*Oh, juste parce qu'on a enfin la possibilité de se mettre quelque chose sous la dent, mon vieux. Et qu'on a pas mangé depuis trois jours... Mais si il disait cela, il était probable que le gus ait envie de les suivre discrètos, et de piquer toute la nourriture... Aie. Mauvais plan, une fois encore. Bordel, déjà pourquoi faisait-il confiance à ces gens ? Il ne les connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Une envie pressante de siffler, de pousser un énorme juron ou de s'exploser encore une fois la main dans le mur le saisit à la gorge. Calm down, se répétait-il. Jusqu'à ce qu'il en ait marre de cette phrase stupide, et qu'il trouve un échappatoire à cette envie ridicule... Parler, tout simplement.*

-Nous avons quelque chose à... Accomplir. Sur ce, messieurs-dames...

*Il attrapa par le bras la chimère-lapin, qui l'intriguait plus qu'autre chose, parce qu'elle l'avait appelé par son prénom sans l'avoir jamais rencontrée, puis l'inconnue à la cigarette, et fis signe à la rouquine de leur montrer le chemin. Au risque de passer pour un goujat affamé, ou un salaud en puissance. A vrai dire, il n'en avait à cet instant précis rien à faire. Seules dans son esprit, trois choses importaient. Manger, savoir qui étaient ces chimères, et partir le plus loin possible de ce... Au moment où il se rendit compte de cela, il se dit confusément que c'était idiot. Mais ce gars avait un truc qui le mettait assez mal-à-l'aise. Oh, ce n'était pas une fuite. Il n'avait pas peur. Simplement, il ne souhaitait pas rester dans les environs.
Deuxième révélation... Ses phalanges ensanglantées venaient de laisser une trace sur la robe blanc pur le la chimère-lapin, toujours en larmes. Il murmura un Fuck ! discret.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnigthxcrashing.skyrock.com/
Sören Delambre
Admin
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 03/09/2011
Age : 26
Localisation : Dans les catacombes

Feuille de personnage
Race: Chimère
Première arme: Un vieux revolver encore en état de marche et une dague pour le combat au corps à corps
Capacités physiques: Bonne condition phyique, bien entrainée

MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   Ven 28 Oct - 7:37

- Il n'y a pas de problème. Pourquoi êtes vous si pressés ?
Là, j'eu envie de me tapper la tête contre les murs. *Mais parce qu'on a faim, bordel !* Et accessoirement - initialement aussi, d'ailleurs - pour éviter à Lapinette de se faire dévorer par M. Serpent. Mais pas question d'en informer le type, qui me laissait un sale impression. Un je-ne-sais-quoi de vicieux, de traitre. Pas grand chose, plus une vague sensation qu'une preuve concrète. Suffisamment en tout cas pour me convaincre de se barrer de là le plus vite possible. D'autre part, j'avais déjà assez de bouches à nourire comme ça. Je tentais de trouver une réponse appropriée, lorsque le jeune homme aux cheveux sapins prit les devant :
- Nous avons quelque chose à... Accomplir. Sur ce, messieurs-dames...
Parfait. Cela m'évitait de devoir trouver une quelconque excuse vaseuse - ce n'était pas du grand art non plus, mais ça suffirait. Il prit les deux filles par le bras, et m'interrogea du regard. je mimais une grotesque révérance en guise d'adieux à l'Humaine et à la drôle de Chimère, et m'engouffrai dans une autre ruelle, encore plus sombre et plus étroite. En sifflotant, histoire de détendre l'ambiance.
Je ne jetai pas un regard aux hybrides sensés me suivrent, décidant qu'ils étaient libres de leur destination. J'étais un peu à cran, du fait de passer de plusieurs semaines en solitaire à tant de monde à la fois. Et l'odeur de la cigarette de la fille-félin avait réveillé en moi la douloureuse sensation de manque, certes beaucoup moins puissante que celle de l'héroiïne, mais bien loin d'être agréable. Je me torturai les ménonges, en proie à un dilemme vital : avais-je oui ou non planqué un paquet de clopes avec la bouffe ?

[Fin du RP. ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ramper dans les ténèbres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ramper dans les ténèbres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» Marche dans les ténèbres.
» Dans les Ténèbres de ma mémoire [Terminé]
» Nouveau venu dans les ténèbres [Shachath, Asher] [18/03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Apocalypse Please :: Partie RP :: Paris même :: Bas-Fonds-
Sauter vers: